Nissan bénéficiaire au 3ème trimestre

Le constructeur a confirmé sa prévision d’une légère hausse de son bénéfice annuel. Le constructeur automobile a été confronté à une baisse de la demande sur de grands marchés après avoir fait le forcing pour atteindre son objectif de vendre 3,6 millions de véhicules dans le monde entier sur les 12 mois clos au 30 septembre dernier. Les analystes pensaient que Nissan, qui se présente comme le constructeur automobile mondial le plus rentable au niveau de l’opérationnel, serait le seul parmi les grands constructeurs japonais à publier un résultat d’exploitation en baisse au troisième trimestre. Les ventes ont de ce fait baissé sur ses deux plus gros marchés, les Etats-Unis et le Japon, mais elles ont augmenté en Europe, en Chine et sur d’autres marchés plus petits. Nissan a fait état d’une hausse de 5,2% de son bénéfice d’exploitation sur la période octobre-décembre, troisième trimestre de son exercice, à 219,62 milliards de yens (1,86 milliard de dollars). Le consensus de Reuters Estimates donnait une baisse de 2,5% à 203,5 milliards de yens. Le bénéfice net a progressé de 0,6% à 134,98 milliards de yens, tandis que le chiffre d’affaires a augmenté de 10,0% à 2.301 milliards de yens. La marge opérationnelle ressort à 9,5%; elle est relativement élevée mais en recul par rapport aux 10% de l’exercice précédent. En volume, les ventes ont augmenté de 0,4% dans le monde entier, à 819.240 véhicules durant le troisième trimestre. De nouveaux modèles comme le 4×4 Murano ont permis une croissance des ventes de 25% en Europe, tandis que les berlines Tiida et Teana ont gonflé les volumes des ventes en Chine. En revanche, les ventes ont baissé de 19% au Japon , mais la comparaison avec l’an passé est délicate car Nissan avait alors lancé cinq nouveaux modèles.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *