Nos produits restent les meilleurs

ALM : Quels sont les projets de Boeing au Maroc à court et à moyen terme ?
Ihssane Mounir : Le Maroc a toujours été et demeure un marché de référence pour Boeing.
Nos projets à court et moyen terme consistent à soutenir l’action allant dans le sens du développement économique et social du pays.
Objectif : renforcer la position du Maroc comme destination touristique privilégiée à travers notre soutien à Royal Air Maroc et aux nouvelles compagnies charters marocaines. En effet, ces dernières ont également opté pour les 737 et certaines d’entre elles ont déjà commencé à les exploiter depuis l’année dernière. Notre ambition est ainsi de contribuer à la croissance d’un secteur stratégique de l’économie marocaine, s’associant à la vision du plan de développement touristique initié par les pouvoirs publics, dont l’enjeu majeur est d’atteindre les 10 millions de touristes en 2010. Nous sommes également engagés à travers Matis Aerospace dans une industrie de pointe à forte valeur ajoutée pour le Maroc qu’est la production de câblages électriques pour les avions. La démarche qui nous anime est de parvenir rapidement, par le transfert de savoir-faire, à optimiser les compétences locales.
En quoi consiste votre mission sur le marché marocain ?
Ma mission consiste à coordonner une équipe polyvalente en charge de la gestion des opérations de Boeing en Afrique de l’Ouest, en Afrique de l’Est et au Maroc. Dans ce cadre, mon rôle et celui de mon équipe à la Direction Commerciale est d’assister les compagnies aériennes marocaines dans leur choix de flotte correspondant le mieux à leurs besoins et aux aspirations de leurs passagers.
Mais au-delà de cela, l’équipe sous ma direction accompagne également dans le cadre d’un partenariat étroit, Royal Air Maroc et certaines nouvelles compagnies aériennes dans une multitude de projets, les faisant bénéficier de l’immense champ d’expérience acquis par Boeing à travers le monde auprès de tous types d’opérateurs aériens, notamment en matière de stratégie de développement de flotte, de benchmarking, de montages financiers, de maintenance, de support technique, etc… Ce qui nous permet d’être aux côtés de nos clients à tous les niveaux pour leur faciliter la tâche. Toute notre stratégie industrielle et commerciale à Boeing s’articule justement autour de la notion de la valeur, procurée par le biais de nos avions, eux-mêmes, outils de développement et sources de profit ainsi que des services associés. Cela s’illustre par notre promesse “Delivering value is the key” (Créer de la valeur est la clé) qui se matérialise à travers plusieurs aspects. Par exemple: proposer une gamme de produits complète et cohérente, offrir un partenariat de longue durée, satisfaire au confort du passager ou prendre en compte l’environnement.
Boeing est-il confiant dans son avenir au Maroc compte tenu de la concurrence de Airbus qui ne désespère pas de pénétrer le marché marocain ?
Notre concurrent gagne du terrain dans le monde entier et nous saluons avec fair-play sa progression. Mais nos produits demeurent les meilleurs à tous points de vue. Il est vrai qu’Airbus a réussi une percée à Royal Air Maroc et que prochainement le premier des quatre A321 rejoindra la flotte de la compagnie nationale, mais j’aimerais souligner que nos appareils demeurent et demeureront largement dominants. Les 34 avions composant la flotte de Royal Air Maroc sont tous des Boeing et nous commencerons la livraison des 20 Boeing 737 de Nouvelle Génération du contrat de 2001 à partir du mois de juillet prochain. Royal Air Maroc a identifié une application unique, une niche pour les A321, mais globalement, les 737 de Nouvelle Génération demeurent les avions piliers pour le développement du moyen-courrier par leur fiabilité, leurs faibles coûts d’exploitation et leur technologie à forte valeur ajoutée.
Comment se porte le partenariat Boeing-RAM ?
Depuis la livraison à Royal Air Maroc de son premier 727-200 en avril 1970, Boeing est un partenaire actif de la compagnie nationale marocaine qui dispose aujourd’hui d’une flotte de 34 appareils.
La dernière livraison en date remonte au 10 janvier dernier avec la réception d’un 737-700 de Nouvelle Génération. Cet appareil est le dernier des neuf 737 commandés par Royal Air Maroc en octobre 1996 dans le cadre de l’extension et de la modernisation de sa flotte. Celle-ci sera renforcée à partir de l’été prochain par l’arrivée du premier des vingt 737 commandés le 23 mars 2001, dont la livraison sera étalée sur une période de 10 ans.
Boeing soutient Royal Air Maroc dans ses objectifs de croissance, d’optimisation des coûts d’exploitation et d’amélioration constante de sa qualité de service et de sa productivité, en lui fournissant le conseil, les produits et les services correspondant parfaitement à ses exigences en terme de valeur ajoutée. Boeing accompagne efficacement le développement de Royal Air Maroc dans sa volonté de demeurer un des principaux opérateurs du marché méditerranéen.
Poussant notre partenariat encore plus loin, nous avons créé en 2001 avec Royal Air Maroc et Labinal, la société Matis Aerospace. Matis Aerospace est l’illustration du partenariat de qualité qui nous unit à Royal Air Maroc et qui nous invite à relever ensemble de nouveaux défis.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *