Nouveau cadre de management

Chez l’opérateur historique de télécommunications, on assiste à une rupture en matière de gestion de ressources humaines. Une telle rupture ne satisfait pas pour autant l’ensemble des collaborateurs. Et pour cause, le nouveau mode de management favorise la performance. Ceux qui refusent (ils ne sont pas nombreux!) une telle approche privilégient un mode archaïque dans ce domaine caractérisant l’essentiel de nos établissements publics. Ils ont même fait savoir leur position à travers des sit-in pour défendre «leur acquis». Quel acquis ? celui d’être rémunéré en fonction de l’ancienneté et non pas sur la base de l’atteinte des résultats. Cela n’a pas empêché Maroc Telecom de faire marche-arrière. Toute une politique a été alors déployée pour valoriser et motiver les salariés du groupe. La deuxième édition récompensant les meilleurs vendeurs de l’année écoulée a été l’occasion pour afficher les ambitions de Maroc Telecom dans ce domaine. Au cours d’une soirée donnée à cet effet, l’état-major de l’entreprise a dévoilé les grands axes de la politique de développement de l’année en cours particulièrement celui de la mise à niveau des ressources humaines.
Selon un communiqué de Maroc Telecom diffusé à cet effet, « la deuxième édition de ce prix récompense dix cadres exceptionnels qui exercent à la fois dans le réseau «grand public» et dans le réseau «entreprise».
Motivés, flexibles, rompus aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, ces vendeurs ont le profil type des hommes de demain pour l’opérateur national ». Et d’ajouter que « cet événement de fin d’année parachève la convention interne des cadres qui a réuni plus de 700 cadres à Fès le 19 décembre dernier autour des axes fondamentaux de l’entreprise : ressources humaines, stratégie commerciale, etc ». Auprès de Maroc Telecom, on souligne aussi que ce trophée, au-delà de sa valeur symbolique, fait partie d’un vaste chantier de redéfinition des ressources humaines du groupe. A ce registre, l’opérateur indique que la valorisation et la reconnaissance de la performance sont désormais au coeur du processus de ce nouveau programme. Et de préciser que « des axes de réflexion et d’action autour de la classification, du statut ou de l’entretien annuel de progrès sont également en marche dans l’ensemble du groupe ». Maroc Telecom veut aujourd’hui relever le défi de la motivation des ressources humaines.
Pour ce faire, une nouvelle stratégie a été mise en oeuvre. Elle porte notamment l’instauration d’un nouveau mode de rémunération sur la base de l’atteinte des objectifs, la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, la classification des métiers édictée par le rythme accéléré des nouvelles technologies de l’information et de la communication, le lancement d’Intranet.
Le directoire de Maroc Telecom note que le nouveau cadre de management des ressources humaines favorise la motivation, la flexibilité, la mobilité et la reconnaissance de la performance. De grandes ambitions dont la réalisation nécessite beaucoup de temps et de patience.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *