Nouveau produit dans l’assurance automobile

Parmi toutes les catégories d’assurance, celle de l’automobile a la particularité d’être obligatoire. La croissance incontestable du nombre de véhicules en circulation engendre indéniablement une flambée du marché de l’assurance. Un marché émietté, vu le grand nombre d’assureurs, courtiers et agents qui investissent ce créneau. Tous ou presque offrent des produits similaires auxquels l’assuré y a recours dans la quasi-majorité par pure obligation. Et pour cause, une frustration qu’il développe en cas de sinistre corporel soit-il ou matériel. Un jargon auquel il ne comprend rien, formalités à la fois lourdes et longues qu’il doit accomplir sans la moindre assistance, délais d’indemnisations étendus… Un vrai parcours du combattant.
Le constat fut dressé par Wafa Assurance qui pour prendre connaissance des besoins et attentes réels des assurés a mené une étude par l’intermédiaire d’un cabinet de sondage spécialisé dans le domaine. Il en a découlé un inventaire large et exhaustif des reproches et incompréhensions de la communauté d’assurés formant son échantillon. « Il n’y a pas que la compagnie d’assurance qui peut être blâmée en cas de défaillance. Un tas de paramètres font que le marché de l’assurance automobile au Maroc n’arrive toujours pas à égaler le niveau de performance atteint dans les pays développés », avance un professionnel du domaine. Et d’expliquer, l’état des routes, la conduite des automobilistes, les dérapages dans l’octroi du permis de conduire, l’opacité dans le traitement des dossiers par certains médecins et experts… sont autant de facteurs auxquels se heurte le créneau de l’assurance automobile ».
Le travail de sondage dans lequel s’est lancé Wafa Assurance était préalable au lancement de sa nouvelle gamme de produits liés à l’assurance automobile, « Wafaoto » en l’occurrence. Son apport consiste à inclure de nouveaux services dans le contrat d’assurance qu’elle propose à sa clientèle. Service alerte blessés, prise en charge du remorquage et des passagers suite à un accident, garages agréés mis au service du sinistré figurent parmi ses prestations. En option, elle propose, en fonction du produit choisi (Wafaoto ou Wafaoto plus), des garanties déclenchées à la suite d’un dommage, incendie, vol ou bris de glace que peut subir le véhicule. Le contrat-type reste par ailleurs identique à celui que propose l’ensemble des assureurs. « Le contrat ne peut être que fixe. Il ne peut être que transparent du fait que l’Etat a un droit de regard sur les comptes de compagnies d’assurances en contrepartie du droit à l’appel à la souscription publique qu’elle leur accorde », explique un professionnel de l’assurance. Aujourd’hui, mis à part l’introduction de nouveaux services, c’est sur les délais d’indemnisation que les assureurs focalisent leurs efforts Il en font même leur cheval de bataille pour drainer une nouvelle clientèle et fidéliser celle qu’ils ont réussi à attirer.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *