Nouveau record pour les prix alimentaires en février

Nouveau record pour les prix alimentaires en février

Les prix alimentaires mondiaux ont atteint un nouveau record historique en février et le bond soudain des prix du pétrole en raison de la crise libyenne risque de rendre la situation encore plus difficile.
Les prix alimentaires mondiaux ont atteint un nouveau record en février, pour le huitième mois de suite, selon l’indice des prix de l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), publié jeudi à Rome. Les prix ont augmenté de 2,2% par rapport à janvier pour atteindre 236 points, «le plus haut niveau depuis que la FAO a commencé à mesurer les prix alimentaires en 1990», a indiqué l’organisation onusienne dans un communiqué. Et selon David Hallam, directeur de la Division du commerce et des marchés à la FAO, «des hausses inattendues des cours du pétrole pourraient exacerber davantage la situation déjà précaire des marchés alimentaires». «Cela accroît encore plus l’incertitude quant aux perspectives des prix alimentaires et ce, au moment où la saison des semis dans certaines des principales régions de culture est sur le point de commencer», a ajouté le dirigeant de la FAO. Mercredi, les prix du pétrole se sont une nouvelle fois envolés à New York, terminant à plus de 102 dollars le baril, alors que les affrontements se poursuivaient entre l’opposition et le pouvoir en Libye. Selon l’indice de la FAO, à l’exception du sucre, tous les produits alimentaires ont vu leurs prix augmenter en février «plus spécialement les produits laitiers et les céréales».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *