Nouveau showroom de Suzuki Maroc

Suzuki Maroc vient d’inaugurer un nouveau showroom à Rabat.
Fruit d’un investissement de 23 millions DH, cette structure servira de plate-forme de commercialisation de la marque japonaise. Le souci n’est autre que de permettre à Suzuki Maroc d’être plus proche de ses clients, fournisseurs et partenaires par une meilleure maîtrise de la distribution et en fournissant un service après-vente de qualité. « Le SAV a toujours été au coeur de notre stratégie. Cela implique un engagement moral indéfectible et un travail de longue haleine. C’est pour cela que nous avons créé, non pas un département ou un service pour le SAV, mais une direction. Le client est roi, mais le bon client », a déclaré Abderrahim Benkirane, directeur général de Suzuki Maroc.
Présenté lors d’un point de presse à Rabat, ce showroom, duquel on s’attend à la commercialisation d’une vingtaine de voitures par mois, est établi sur une superficie de 3000 m2. Elément plutôt nouveau, il tranche par une architecture harmonieuse à l’entrée de la capitale et dont le maître d’oeuvre est l’architecte Azzedine Harouchi. Le nouvel espace emploie actuellement une dizaine de personnes et prévoit d’augmenter ce nombre. Cet espace est constitué du rez-de-chaussée qui abrite le showroom proprement dit, le dépôt et les bureaux. Le sous-sol quant à lui, abrite un atelier de 1585 m2 équipé de matériel moderne. L’étage abrite le complément du showroom et les bureaux.
D’après un communiqué de la société, «cet investissement exprime une continuité dans la politique marketing de Suzuki Maroc, annoncée et adoptée depuis le lancement de la première filiale dans le pays en 1998.
Depuis, un nouveau siège social et showroom a été inauguré à Casablanca en 2002.» Une volonté de continuer son expansion et concrétiser sa politique d’investissement que Suzuki Maroc réaffirme. Avec un financement de 15 millions de dollars en fonds propres à la création en 1998, Suzuki Maroc est l’un des nombreux investissements du groupe saoudien Bamarouf au Maroc. Présent également dans d’autres pays du Moyen Orient, cet acteur économique réalise un chiffre d’affaires annuel de plus de 25 milliards DH en 2002. la filiale marocaine compte, elle, une centaine d’employés et plusieurs succursales à Casablanca, Rabat, Tanger, Marrakech ainsi que des concessions à travers tout le pays. Leader en matière de véhicules utilitaires légers au Maroc, Suzuki Maroc a fait de la spécialisation son fer de lance. Dans un marché où le démantèlement tarifaire va bon train et où la concurrence se fait de plus en plus acharnée dans le secteur automobile, la société table désormais sur des niches de développement profitables. A commencer par la conquête du marché des 4×4 et des VUL.
Résultat : une augmentation régulière dans les “chippements” qui progressent de 35 à 40 % chaque année. «Nous pouvons bien sûr commercialiser des berlines à perte, mais en affaires, il faut faire ce qu’on sait bien faire et il faut bien le faire », a précisé le D.G de Suzuki Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *