Nouvelle centrale électrique à Dakhla

Le programme du renforcement du réseau électrique des provinces du Sud lancé par l’Office national de l’électricité est sur la bonne voie. En témoigne, l’installation d’une nouvelle centrale électrique à Dakhla. Celle-ci est entrée en service le 12 mai dernier.
Le montant global de ce projet s’élève à 14,9 millions d’euros pour la part en devises et à 56,5 millions de DH pour la part en dirhams.
La mise en place de cette centrale répond à une demande constatée sur le terrain. Selon l’ONE, l’alimentation de la ville en énergie électrique était assurée par une centrale comprenant six groupes de diesel d’une puissance totale de 7,9MW fonctionnant au gasoil ». Et d’ajouter que « la puissance atteinte pendant les heures de forte demande ne dépasse pas 5 MW et l’énergie annuelle produite est de 13 GWh ».
En termes plus concrets, la puissance disponible ne permettait pas l’extension du réseau et la desserte des unités industrielles. Face à cette situation, l’ONE a procédé au renforcement de la capacité de production existante pour la rehausser à 21 MW et par la même occasion satisfaire aussi bien les besoins actuels que futures.
D’une superficie de 4 hectares, la nouvelle centrale électrique a été construite au niveau du nouveau port. L’objectif étant selon l’Office de l’électricité est de l’éloigner des agglomérations et faciliter l’accès des engins et la livraison du combustible. La nouvelle centrale contient trois groupes diesel d’une puissance totale de 21 MW. L’ONE indique que des infrastructures sont réservées pour la mise en place d’un quatrième groupe dès que le besoin sera ressenti. La construction de la nouvelle centrale électrique a été réalisée en trois étapes ou plus exactement en trois lots séparés. La réalisation du premier lot a été confiée à l’entreprise française Wartsila. Le lot en question porte sur la fourniture, le montage, les essais et la mise en service de trois groupes diesel de 7 MW de puissance unitaire. Le deuxième lot concerne la construction et l’équipement du poste de 22 Kv d’évacuation de l’énergie produite par la centrale. Ces travaux ont été réalisés par l’entreprise marocaine Trimel. Quant au troisième lot, il est relatif à la mise en place des bâtiments et locaux annexes ainsi que des ouvrages auxiliaires. La construction a été assurée par le groupement EEG/GCTP Maroc.
Auprès de l’ONE, on indique qu’aujourd’hui, le réseau de la ville de Dakhla est entièrement alimenté par la nouvelle centrale. Selon les chiffres communiqués par l’Office, la puissance prélevée pendant les heures de forte demande s’élève à 6 MW. L’Office s’attend à une augmentation rapide de la demande après la phase de raccordement des unités industrielles à son réseau.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *