Nouvelle vision sectorielle et exportations redressées : Le secteur du textile bientôt de retour

Nouvelle vision sectorielle et exportations redressées : Le secteur du textile bientôt de retour

Le secteur du textile est en pleine gestation. Les choses s’avèrent plus au moins positives pour cette industrie qui a été fortement touchée par la Conjoncture économique. Désigné en tant que métier mondial du Maroc, tous les efforts sont concentrés pour redresser la balance du secteur et de lui redonner la force d’antan.

L’année 2013 s’inscrit dans cette perspective prometteuse. Le premier trimestre de l’année confirme cette optique vu que le volume d’export cumulé à cette date a marqué une progression de 2,3%. Le volume des exportations s’est situé, quant à lui, autour des 7,74 milliards de dirhams. La part des exportation de la maille est estimée à 1,85 milliard au moment où la confection domine le marché de l’export, réalisant à fin mars un volume cumulé de 5,02 milliards en progression de 4,5% comparativement avec la même période de l’année précédente. Le principal partenaire à l’export est l’Espagne.

Le pays ibérique a totalisé avec le Maroc 3,1 milliards de dirhams d’exportation. Si de ce total, les exportations en confection avec l’Espagne ont grimpé de 8,7% pour un total de 2,44 milliards de dirhams, les exportations en maille ont fléchi de 16,1% pour atteindre à fin mars les 375 millions de dirhams. Pour un volume de 3,10 milliards de dirhams, les exportations avec la France ont légèrement baissé, soit un repli de 0,2 %. Les exportations en maille et confection ont conjointement grimpé pour atteindre des évolutions respectives de 4,7 et 3,4%.

Par ailleurs, les exportations avec l’Allemagne et le Benelux se sont bonifiées de 13,7 et 15% à fin mars 2013. Il en est de même pour les États-Unis dont le volume d’exportation a marqué un bond de 20,4% avec une évolution positive de 38% des exportations en confection. Les principales baisses d’exportation en textile ont concerné la Grande-Bretagne (-12,2 %), l’Italie (-3,4 %) et le Portugal (-2 %). Loin des chiffres, le secteur du textile s’est doté d’une nouvelle vision stratégique. Etabli par le ministère de l’industrie et l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (amith), ce plan a pour ambition d’accélerer la croissance du secteur à l’horizon 2025, permettant ainsi au Maroc de devenir un acteur de référence à l’échelle régionale et internationale. En perspectives, le plan textile 2025 contribuerait à augmenter la taille du secteur, atteignant ainsi un PIB de 46 à 48 milliards de dirhams.

Les exportations sectorielles devraient osciller entre 46 et 48 milliards de dirhams. La nouvelle vision du secteur permettrait éventuellement de créer environ 250.000 emplois directs, dont de nouveaux profils techniques. Pour atteindre ces objectifs, la ré-industrialisation du secteur s’impose, et ce autour d’une base amont solide, appuyée par une enveloppe approximative de 25 à 30 milliards de dirhams d’investissement.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *