Nouvelles mesures au secteur financier américain

Le Trésor prévoit de fournir des liquidités à une vingtaine de nouveaux établissements dans le cadre de son plan de 250 millions de dollars pour recapitaliser les banques. Le Trésor a déjà promis la moitié de ce montant à neuf des principales banques du pays en échange d’actions préférentielles. Le Trésor préfère laisser les banques annoncer les injections de capital plutôt que de dresser une liste de bénéficiaires pour ne pas effrayer les investisseurs qui pourraient penser que les banques laissées de côté ne réuniraient pas les conditions pour être aidées, dit-on de source au fait de la situation. Ainsi, PNC et First Horizon National ont annoncé vendredi qu’elles obtiendraient des fonds publics. Capital One Financial et SunTrust Banks figurent parmi les banques sur la liste, a indiqué le Wall Street Journal, qui cite des sources proches du dossier. Les banques américaines ont terminé en forte baisse vendredi. L’indice Standard & Poor’s du secteur financier a fini en repli de 3,9%, proche de son plus bas de 12 ans. «La qualité du crédit va continuer à se détériorer, les crédits immobiliers, les prêts sur cartes de crédit, les crédits automobiles, les prêts aux étudiants, tout», estime Keith Davis, analyste chez Farr, Miller & Washington. «Nombre de ces banques vont afficher des pertes pendant plusieurs trimestres», a-t-il ajouté. National City, une banque de Cleveland mise à mal par des mauvais crédits immobiliers et des prêts à la construction dans le Midwest et en Floride, a accepté d’être reprise par PNC pour 5,2 milliards de dollars (2,23 dollars par action), soit 19% au-dessous de son cours de clôture de jeudi et 94% sous son cours de Bourse du mois de mars 2007. National City est déficitaire depuis cinq trimestres. Elle rejoint les Bear Stearns, Merrill Lynch, Sovereign Bancorp, Wachovia et autres Washington Mutual reprises cette année par des établissements réputés plus solides. PNC, qui va doubler de taille, estime qu’il deviendra le cinquième groupe bancaire américain par les dépôts avec cette acquisition. PNC a fini en hausse de 3,5% vendredi à 58,88 dollars et National City en repli de 24,7% à 2,07 dollars. Par ailleurs, le Trésor est également en train d’examiner la façon dont il pourrait aider les assureurs dans le cadre de son programme de sauvetage de 700 milliards de dollars dit TARP (Troubled Asset Relief Program), a-t-on dit de sources proches du dossier. Ce programme était au départ essentiellement conçu pour recapitaliser les banques et reprendre leurs actifs douteux dans le cadre de la crise du crédit. En outre, le Trésor n’a pour l’instant utilisé cette facilité que pour aider les établissements régulés au niveau fédéral. Le TARP pourrait désormais être utilisé pour aider d’autres sociétés financières à nettoyer leur bilan et notamment les assureurs qui n’ont pas de régulateur au niveau fédéral. Une équipe du Trésor étudie le dossier. Face à la perspective d’un sauvetage, les assureurs ont fini en hausse vendredi. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *