Nuit de l’héritage marocain : Quand la culture sert l’économie à Orlando

La communauté marocaine de Floride promeut le Maroc

Jeudi 6 avril 2017. Le mercure indique plus de 30 degrés en ce début d’après-midi printanier. L’ambiance est chaude à proximité  de l’Amway Center, QG de la fameuse équipe de basket-ball Magic Orlando. Certes, un match est prévu en début de soirée, mais ce qui se prépare en parallèle est plus magique pour la communauté marocaine résidant en Floride que la féérie de la compétition qui opposera, quelques heures plus tard, l’équipe locale à Brookling Nets. L’artère qui mène à l’entrée de l’Amway a vibré au rythme du Maroc. L’allée, vêtue de rouge et de vert, a été carrément bloquée. Et pour cause la Chambre maroco-américaine du commerce d’Orlando (AMCC) a installé un petit village marocain pour célébrer la Nuit de l’héritage organisée pour la deuxième année consécutive en partenariat avec le NBA. Musique, mets, caftan et henné… rien ne laisse croire que nous sommes en Floride centrale. Et pourtant, le Maroc s’est invité en force au troisième Etat le plus peuplé des Etats Unis d’Amérique. «C’est une opportunité d’abord pour les Marocains de se réunir et pour les Américains de découvrir une partie de notre culture et de notre héritage qui est plus diversifié», nous confie Mohammed Benabdjlil, consul général du Maroc à New York, couvrant 48 Etats dont la Floride. C’est la deuxième fois consécutive que le Maroc organise la Nuit de l’héritage, dédiée aux communautés étrangères résidant à Orlando.

Les préparatifs ont commencé en novembre dernier, lançant un nouveau challenge aux membres de l’AMCC. «On ne peut être que fier de voir le drapeau marocain flotter dans  le ciel d’Orlando. La réussite de cet événement résulte de l’engagement de tous les membres de la Chambre en Floride ou au Maroc. Ils ont travaillé d’arrache-pied afin de représenter dignement le Royaume et promouvoir ses atouts en tant que destination attractive sur le plan culturel et économique», fait savoir Youness Bougrine, vice-président de l’AMCC. Au menu, des stands de dégustation et de tatouages au henné. De même, une grande scène a été aménagée où se sont produits plusieurs artistes locaux d’origine marocaine. L’estrade a également été partagée par le Groupe «Châabi» Five Star qui a fait le déplacement jusqu’à Orlando pour prendre part à cet événement. Ils n’étaient pas seuls. Five Star a été accompagné par le Groupe Fnaire qui a présenté son dernier Hit «Wngoul Mali» face aux supporters de Magic Orlando et Brookling Nts. Ce titre a été joué en live à la mi-temps du match. Il a été acclamé par  les 17.800 personnes présentes dont 3.000 Marocains. «Nous avons choisi Fnaire pour son rapprochement avec la culture musicale américaine. Nous leur avons demandé de créer une chanson pour l’événement qui parlerait aux spectateurs et téléspectateurs américains, car le match est diffusé sur une chaîne locale et nationale. Leur choix était judicieux», souligne, pour sa part, Bahia Benkhar Sougrati, porte-parole de l’AMCC, qui précise que «Wngoul Mali» va sur mesure avec l’événement. La prestation de Fnaire sur le terrain du Magic Orlando a révélé le nouveau visage du Maroc dont les principaux traits sont l’ouverture et la tolérance. De par cette célébration, le Maroc a marqué un but en or dans le panier d’Orlando. L’événement a présenté le  Royaume de façon valorisante au point de séduire les investisseurs américains qui logeaient dans le carré VIP de l’Amway Center. «Les participants à la Nuit de l’héritage ont découvert de manière plus proche  le Maroc, connu par sa stabilité politique et sécuritaire.  Un pays en pleine dynamique économique avec un coût de main-d’œuvre pas très cher  et un environnement économique très prometteur», apprend-on de Bahia Benkhari Sougrati. Après la tombée de rideau de la deuxième édition de la nuit de l’héritage du Maroc, le comité de l’AMCC se penche sur un projet intéressant. Celui d’étendre cet événement à d’autres Etats américains pour servir l’ensemble de la communauté marocaine résidant aux USA. New York et Washington sont actuellement dans le viseur de l’AMCC. L’idée étant d’asseoir une notoriété socio-économique du Maroc qui a réussi à préserver durant les deux dernières années son positionnement en tant que premier pays arabe et africain à organiser deux fois de suite la Nuit de l’héritage dans l’enceinte de l’Amway Center.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *