Numérique : L’expérience du Maroc mise en avant à Tanger

Numérique : L’expérience du Maroc mise en avant à Tanger

Le congrès de la technologie et de l’innovation CyFy Africa 2018, qui a pris fin samedi 12 mai à Tanger, a tenu ses promesses en faisant la part belle aux sujets en relation avec l’évolution numérique en Afrique.

L’intégration numérique, la cyber-sécurité, l’innovation technologique ainsi que l’e-commerce et e-business ont été au cœur des débats programmés au cours de cette sixième édition et à laquelle ont participé près d’une centaine d’intervenants de haut niveau représentant le Maroc et d’autres pays d’Afrique, d’Europe, d’Asie et d’Amérique. Selon le ministre de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, le monde de la technologie et de l’innovation est en évolution rapide, dont l’Afrique pourra continuer de profiter. «L’Afrique dispose de grands potentiels à faire valoir dans le domaine des énergies  renouvelables mais également de l’innovation et de la technologie», a-t-il affirmé.   

M. Elalamy a évoqué l’expérience du Maroc qui a fait du numérique un véritable levier de croissance. Il en a résulté la mise en place d’une stratégie permettant au Royaume de «minimiser les menaces électroniques qui se développent à un rythme accéléré», a-t-il dit, tout en soulignant, dans ce même contexte, l’importance de la coopération entre le Maroc, l’Egypte et le Conseil de Coopération du Golfe pour promouvoir les développements technologiques entre l’Afrique et le Moyen-Orient.

Organisé par le ministère de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique et le conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima en partenariat avec le centre d’études et de recherches ORF (Inde), CyFy Africa 2018 a constitué une occasion pour les acteurs locaux des technologies de l’information (TI) de bénéficier de l’expérience et du savoir-faire des experts internationaux participant à cette manifestation de trois jours. Le choix de Tanger pour la tenue de cette sixième édition n’est pas fortuit, «Tanger étant une passerelle civilisationnelle, culturelle et scientifique de l’Europe vers l’Afrique et détient l’un des centres technologiques les plus importants du continent africain», a tenu à rappeler le président du conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Ilyas El Omari.  Ce dernier a profité de l’occasion pour mettre en garde contre la cybercriminalité. «Les cyber-attaques coûtent 450 milliards de dollars par an sur l’ensemble du continent africain, représentant quatre fois les pertes causées par le phénomène naturel», a déploré M. El Omari. Il est à noter qu’à l’instar des cinq précédentes éditions tenues à New Delhi, les travaux de CyFy Africa 2018 ont été une occasion pour aborder les dimensions économiques, politiques et stratégiques de l’espace numérique. 

Ils ont été aussi marqués par la présentation des dix pays les plus développés en technologie au niveau du continent africain. Le Maroc se positionne en tête de liste en raison de son contrôle des exportations technologiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (avec une part de 45%) et la réalisation de plus de 10% de croissance annuelle dans les secteurs de la technologie de l’information et de la communication au cours des cinq dernières années. L’Egypte a réussi, pour ces mêmes raisons, à décrocher le second rang. Elle est suivie du Nigeria, Ouganda, Ghana, Madagascar, Botswana, Zimbabwe et Rwanda.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *