O Gallery ouvre ses portes

O Gallery ouvre ses portes

La galerie marchande «O Gallery», tant attendue par les Casablancais, vient d’ouvrir ses portes au grand public. Après plusieurs mois de travaux d’aménagement, le nouveau centre de mode est enfin prêt a accueilli ses premiers visiteurs. Le projet, dont l’investissement regroupe des capitaux marocains et arabes, a nécessité une année de préparation entre étude et réalisation. Un investissement avoisinant les 350 millions DH et réalisé par Ali Zaid et associés.
Ce groupe est également promoteur de grands projets immobiliers et commerciaux dans plusieurs villes : Agadir (Marina), Tanger et Marrakech (Starhill). Il ne s’agit pas d’un centre commercial qui loue ses espaces aux particuliers, nous explique Ali Darawsheh, directeur général du groupe. Mais plutôt un grand magasin qui détient ses propres franchises des grandes marques.
C’est un concept de grand magasin dans l’esprit parisien du terme. Il rassemble sur une superficie de 12.500 m2 une soixantaine de marques internationales de prêt-à-porter, parfumerie, accessoires, lingerie, linge de maison… 
La moitié de l’espace est aménagée en open space qui regroupe plusieurs dizaines de «corners» aux couleurs de chaque franchise. Certaines marques ont choisi de s’implanter dans de vastes magasins spécifiquement dédiés, tels que Guess, Esprit, Gap et Mexx.  
Les marques de luxe sont aussi présentes : Givenchy, Moschino, Nina Ricci, D&G…
Concernant les prix, Ali Darawsheh a affirmé qu’ils ont été spécialement étudiés pour le marché marocain. Selon lui, ils sont 20% moins chers que ceux pratiqués en Europe.
«Le Marocain, de par la proximité du pays de l’Europe, a ainsi l’occasion de s’y rendre. Nous ne voulons pas que nos produits soient recalés après une première comparaison des prix. Il est vrai que la plupart de nos produits sont taxés à hauteur de 50% de leur valeur initiale en droits d’importation. Mais ceci ne nous a pas empêchés de proposer nos articles aux mêmes prix qu’en Europe,» a-t-il déclaré lors d’une récente interview accordée à ALM.
Aux côtés de l’enseigne O Gallery, le complexe des jardins d’Anfa abrite également deux enseignes « Food » de haute qualité. O Gallery comprend l’épicerie fine Hédiard, créée en 1854. Aujourd’hui présentes aux quatre coins du monde, les boutiques Hédiard proposent près de 6.000 références dont des épices rares, 200 références de thés et 40 espèces de café. Rungis, supermarché de produits frais, vient compléter l’offre du complexe commercial avec, sur un vaste espace de rez-de-chaussée, une sélection triée sur le volet de fruits et de légumes, viandes et poisson, fromage, boulangerie…
Ce nouveau concept de distribution initié à travers O Gallery à Casablanca, ainsi que les marques détenues en propre ou en franchise, est appelé à se développer à travers le Royaume. À partir de l’année prochaine, d’autres magasins O Gallery verront le jour.
Un magasin ouvrira ses portes à Casablanca sur le Boulevard El Massira suivi d’autres centres O Gallery à Agadir, Marrakech, Tanger et puis Rabat. Les promoteurs n’ont toutefois pas exclu que ce concept O Gallery puisse s’exporter vers d’autres pays arabes. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *