OCP développe un programme d’économie circulaire à portée sociale

OCP développe un programme d’économie circulaire à portée sociale

Il vise notamment à porter de 70 à 100% le recours à l’énergie électrique propre

Le Groupe OCP développe un programme d’économie circulaire inclusif et à portée éminemment sociale, a affirmé mardi à Montréal Hanane Mourchid, directrice en charge de l’économie circulaire au sein du groupe.

Ce programme vise notamment à porter de 70 à 100% le recours à l’énergie électrique propre et la consommation d’eau urbaine recyclée et l’eau de mer dessalée de 30 à 100%, a déclaré à la MAP Mme Mourchid à l’occasion de sa participation au forum sur «l’économie circulaire au cœur d’un nouveau modèle d’affaires», organisé dans le cadre de la Conférence de Montréal du Forum économique international des Amériques.

L’ambition consiste à récupérer le maximum de valeur à partir de la ressource phosphates en valorisant les co-produits et à mettre en œuvre les meilleures technologies permettant de traiter et recycler les émissions et effluents, a-t-elle expliqué.

Le programme vise en outre à encourager l’utilisation de la fertilisation raisonnée, et à créer de la valeur localement, à maximiser la valeur partagée et à promouvoir le partenariat institutionnel et la symbiose industrielle.

«Le Groupe OCP a inscrit le développement durable comme un pilier fondamental de sa stratégie industrielle», a rappelé la directrice, précisant qu’en une décennie, le groupe a triplé sa capacité de production d’engrais, tout en investissant dans plusieurs initiatives durables d’envergure en vue d’implémenter les technologies environnementales et durables «best-in-class». Le forum a été marqué notamment par la présence de l’ambassadeur du Maroc à Ottawa, Souriya Otmani, aux côtés d’un parterre de personnalités de divers horizons. Organisée du 10 au 13 juin, la Conférence de Montréal du Forum économique international des Amériques réunit plus de 200 experts des milieux politique, économique et industriel venus de différents pays pour discuter des enjeux les plus pressants pour la communauté internationale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *