Oléiculture: L’olivier d’Ouazzane dans toute sa splendeur

Oléiculture: L’olivier d’Ouazzane dans toute sa splendeur

Une progression de 24 % en glissement annuel est donc prévue. C’est là l’annonce faite par le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, lors de l’inauguration mercredi de la Foire nationale de l’olivier à Ouazzane. Cette région connaît un essor sans précédent en matière de cultures oléicoles. Quel en est le secret ? Réponse.

Parmi les 1,24 million de tonnes d’olives qui seront en principe récoltées durant la campagne 2015-2016, la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima accapare à elle seule pas moins de 10% du total de production. Ouazzane, qui a désormais sa foire internationale, reste sans doute l’une des provinces où, quantité mise à part, la qualité d’olives produites n’est plus à prouver. La cérémonie d’ouverture de la foire avait d’ailleurs pour thème «L’huile d’olive : la qualité et la commercialisation dans le respect de l’environnement, le défi du Plan Maroc Vert (PMV)». Elle a également constitué une occasion de mettre le point sur les performances de la région et ses réalisations en matière de développement de la filière oléicole.

Il est à souligner que Ouazzane comprend aujourd’hui 11 unités industrielles de trituration des olives avec la programmation de la plantation de 10.000 hectares d’olives. Selon M. Akhannouch, ceci laisse entrevoir des perspectives prometteuses pour le développement du secteur dans la région. Le ministre a également indiqué que le fait que Ouazzane se soit dotée d’une telle foire permettra sans doute aux agriculteurs et industriels «de s’initier aux moyens qui créent de la valeur ajoutée et garantissent un développement équilibré du secteur agricole dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima».

L’inauguration de cette foire a également été une occasion de mettre en exergue une unité de trituration d’olives, réalisée dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV) au profit du Groupement d’intérêt économique «Jnane Ouazzane» dans la commune rurale de Bni Quolla, d’une enveloppe financière de 14 millions de dirhams, financé par le Millennium Challenge Account (MCA). Constitué de 8 coopératives, ce groupement compte 250 adhérents.

La production de cette unité profite toutefois à 2.500 agriculteurs des communes de Bni Quolla, Ain Beida et de Sidi Redouane et contribuerait à la valorisation de l’olivier sur une superficie de plus de 4.000 ha, avec une capacité de production de 60 tonnes par jour.

A noter enfin qu’une remise de prix a eu lieu au profit des lauréats du concours sur la qualité et l’huile d’olive. Les agriculteurs primés ont ainsi reçu, outre les certificats de reconnaissance et les trophées, des machines de filtrage et d’extraction d’huile d’olive, afin de les encourager à respecter la qualité et l’environnement et à accroître la production oléicole.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *