Ompic : Le rôle des indications géographiques mis en avant

Ompic : Le rôle des indications géographiques mis en avant

L’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (Ompic) veut mettre en valeur le rôle des indications géographiques (IG) comme une voie de valorisation des ressources locales et levier de développement des différentes filières de production et de transformation des produits du terroir.

C’est pour cela que l’Ompic a organisé, les 13 et 14 décembre 2017, un séminaire sous le thème «Les indications géographiques et l’Afrique» au siège de l’Ompic à Casablanca. Cet événement a été organisé en partenariat avec l’Alliance globale des indications géographiques (oriGIn). Parmi la liste des participants, l’on pouvait compter l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (Ompi), l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (Oapi) et l’Institut national de la propriété industrielle (Inpi-France) ainsi que les départements de l’agriculture et de l’artisanat. Lors de cette manifestation, les parties prenantes ont principalement échangé sur les bonnes pratiques en matière de protection et de développement des IG aux niveaux national et international, à savoir les stratégies nationales de protection et promotion des IG, la coopération public-privé, des exemples liés à l’organisation des filières de production et des chaînes de valeur, le contrôle et la traçabilité. Ce séminaire a également constitué l’occasion pour l’Ompic et pour «oriGIn» de communiquer sur leur partenariat concernant la création d’une antenne régionale «oriGIn Afrique». Ce projet a pour objectif de contribuer à l’intégration des IG africaines, y compris les marocaines, dans la sphère internationale à travers le réseau d’indications géographiques de «oriGIn» qui renferme plus de 500 membres à travers le monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *