ONCF : Prêt de 128,1 millions d’euros pour l’acquisition de locomotives

ONCF : Prêt de 128,1 millions d’euros pour  l’acquisition de locomotives

Le Maroc et la France signent à Rabat un protocole financier

Le prêt répond aux besoins de l’ONCF qui est un «partenaire historique fiable», et traduit la volonté de la France d’accompagner le Royaume dans ses efforts de modernisation et de développement du secteur des transports.

Le Maroc et la France ont procédé à la signature, vendredi à Rabat, d’un protocole financier portant sur un prêt de 128,1 millions d’euros destiné au financement de l’acquisition de locomotives par l’Office national des chemins de fer (ONCF).

Ce protocole, signé par le ministre de l’économie et des finances, Mohamed Boussaid, et l’ambassadeur de France au Maroc, Jean-François Girault, en présence du directeur général de l’ONCF, Mohamed Rabie Khlie, est destiné à mettre en place un financement concessionnel pour accompagner la stratégie de l’ONCF visant le rajeunissement du parc à traction électrique et la modernisation de la flotte des locomotives pour mieux répondre aux besoins des usagers et ainsi contribuer à la protection de l’environnement. A cette occasion, M. Boussaid s’est félicité du caractère «historique et exceptionnel» du partenariat Maroc-France et de l’intérêt que portent les hautes autorités des deux pays au renforcement des liens d’amitié et de coopération entre Paris et Rabat. M. Boussaid a souligné, à ce propos, la présence de SM le Roi Mohammed VI lors du One Planet Summit, tenu récemment à Paris, et l’accueil chaleureux et exceptionnel réservé au Souverain par le président français Emmanuel Macron dans le cadre de la participation du Royaume aux efforts internationaux visant la lutte contre le changement climatique. Le ministre a également mis en avant les efforts déployés par la France dans l’accompagnement du Maroc dans la mise en œuvre des différents programmes de développement économique et social. De son côté, l’ambassadeur de France au Maroc a mis en relief les liens de partenariat «exceptionnel» entre les deux pays ainsi que la solidité de leurs relations bilatérales fondées sur la «confiance mutuelle dans divers domaines». L’ambassadeur a tenu à rappeler la présence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI lors des travaux du Sommet international sur le climat One Planet Summit, qui confirme, selon lui, la participation du Maroc aux efforts de lutte contre le changement climatique. Il a, en outre, indiqué que le prêt permet la restructuration du secteur des chemins de fer au Maroc, répond aux besoins de l’ONCF qui est un «partenaire historique fiable», et traduit la volonté de la France d’accompagner le Royaume dans ses efforts de modernisation et de développement du secteur des transports.

Le diplomate a souligné aussi l’engagement constant de la France à accompagner le Maroc dans ses efforts de développement de ce secteur, notant que les tramways qui circulent à Casablanca et à Rabat sont issus de l’industrie française. Pour sa part, M. Khlie a indiqué que l’année prochaine verra l’achèvement des travaux de triplement des voies sur l’axe Kénitra-Casablanca et le doublement de la ligne Casablanca-Marrakech, pour accompagner la croissance de l’activité de transport et améliorer la qualité des prestations et services, ajoutant que l’ONCF est pleinement inscrit dans le chantier de renouvellement de sa flotte.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *