ONEE : 115 millions d’euros pour la sécurisation de l’accès à l’eau au Maroc

ONEE : 115 millions d’euros pour la sécurisation de l’accès à l’eau au Maroc

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a signé, vendredi, deux accords de prêt d’une valeur de plus de 115 millions d’euros avec la Banque africaine de développement (BAD) et un Fonds chinois, portant sur le financement d’un programme de pérennisation et de sécurisation de l’accès à l’eau au Maroc.

Le programme profite à une population globale actuelle de 2,5 millions d’habitants qui atteindra 3,3 millions à l’horizon 2040, indique l’ONEE dans un communiqué, précisant que le premier accord concerne un prêt octroyé par la BAD à hauteur de 79,33 millions d’euros, alors que le second prêt émane du Fonds chinois Africa Growing Toghether Fund (AGTF) pour un montant de 43,36 millions de dollars géré par la BAD. Les deux accords, ont été signés par le directeur général de l’ONEE, Abderrahim El Hafidi, et la représentante résidente de la Banque africaine de développement (BAD) au Maroc, Leila Mokadem.

Ce programme de pérennisation et de sécurisation de l’accès à l’eau porte sur l’adduction des eaux brutes du barrage «Ghriss» jusqu’à la station de traitement d’Al Hoceima ainsi que sur l’adduction des eaux du barrage Ibn Battouta à la station de traitement Mharhar (Tanger).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *