ONEP : l’argent coule à flots

ONEP : l’argent coule à flots

L’année 2006 s’annonce sous de bons auspices à l’Office national de l’eau potable (ONEP). Le 4 janvier 2006 est un jour important pour l’Office. C’est la date prévue pour la signature de deux conventions de financement avec la Banque islamique pour le développement de montants respectifs de 20,14 millions $US au titre du prêt Istisnaa et 9, 94 millions $US au titre du prêt Quard Hassan.
Et ce pour le financement de l’alimentation en eau potable des zones rurales de la province de Taza (1ère tranche) et le renforcement de l’AEP de la ville de Berrechid et des douars avoisinants à partir de l’adduction Daourat.
L’ONEP poursuit sa politique de mobilisation de financements : l’Office a mobilisé, dernièrement, près de 2,6 milliards de dirhams. La même période, marquée par des efforts considérables, a été consacrée surtout à la réalisation du programme de généralisation de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement liquide de l’ONEP. L’enveloppe correspondante à ce chantier s’élève à près de 1,2 milliard de dirhams réparti sur trois volets : le financement de l’assainissement dans les villes de Khémisset, Sidi Kacem et Tiflet, suite à la signature d’un contrat de prêt avec la JBIC d’un montant de 4,203 milliards de yens (équivalent à 31,5 M€, soit environ 347 MDH) ; le financement d’un programme de l’AEP et d’assainissement en milieu rural dans 5 provinces (El Jadida, Safi, Essaouira, Taza et Taounate), par une évaluation et une négociation d’un contrat de prêt avec la Banque Mondiale pour un montant de 49,5 M€ (environ 545 MDH) et enfin un autre financement dans la région de Souss-Massa- Darâa et Tafilalet pour la réalisation de  projets  de l’AEP en milieu rural, dont le montant est de 16,5M€ auquel s’ajoute un assainissement liquide pour un montant de 8 M€. Pour ce dernier projet, il a été convenu de lui réserver une enveloppe de 24,5 M€ (environ 270 MDH) au titre de la Commission mixte marocco-belge.  D’autres financements sont en cours de préparation, pour l’année prochaine, auprès des bailleurs de fonds pour une enveloppe globale de plus de 1,1 milliard de DH.
Il s’agit bien du financement d’un projet de l’AEP rurale dans la province de Taounate et d’assainissement liquide de petits centres dans le bassin de Sebou, pour une enveloppe de 30 M€ de l’AFD ; la BAD pour le financement d’un programme de l’AEP rurale dans les provinces de Settat, Chefchaouen, Azilal et Kénitra et d’assainissement liquide de 3 centres (Khouribga, Oued Zem et Boujâad) pour une enveloppe de 68 M€ et également la coopération allemande dont la Commission mixte sera tenue au cours de l’année 2006.
Les responsables de l’Office s’attendent, dans le cadre des actions programmées pour 2006, à des chiffres plus élevés que les 2,6 milliards de dirhams engagés ces derniers mois.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *