Opep : Nouvelle stratégie

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole a indiqué qu’elle allait relever, en juillet, son quota d’un demi-million de barils par jour (mbj), à 28 mbj, et laissé la porte ouverte à une seconde hausse équivalente cet été si d’ici là "les prix restaient élevés ou s’ils augmentaient encore". Concrètement, cette annonce ne change rien à la situation d’offre et de demande sur le marché car l’Opep dépasse déjà largement son quota (à environ 28,2 mbj).
L’Organisation, qui estime que le marché est largement assez approvisionné, ne devrait donc pas apporter de nouveau le pétrole dans l’immédiat et les analystes s’accordent tous à penser que les prix vont demeurer élevés au cours des prochains mois car les tensions du marché se situent plutôt au niveau du raffinage. L’Opep a signalé que la deuxième étape de sa décision ne serait mise en oeuvre que si les cours demeurent à plus de 52 dollars le baril (le niveau actuel du prix de référence de l’Opep) pendant au moins sept jours, selon son président, le Koweïtien cheikh Ahmed Fahd al-Sabah.
Pour Bruce Evers, analyste chez Investec à Londres, c’est là que se dissimule sous un message "confus" la véritable inflexion de la politique de prix de l’Opep, même si celle-ci "ne l’admettrait pas officiellement". Il note que les différents ministres des pays membres semblent encore en désaccord sur le niveau de cours qu’il serait souhaitable d’adopter, et que le résultat "n’est pas très clair. Mais c’est certainement au-dessus de 40, ça ne fait aucun doute". Ainsi le ministre saoudien du Pétrole Ali al-Nouaïmi, chef de file du cartel, juge qu’un cours de 50 dollars est trop élevé, mais "il subit certainement des pressions des Etats-Unis pour apaiser les cours", observe M. Evers. Quoiqu’il en soit, l’Opep a fait du chemin depuis la mise en jachère il y a presque deux ans et la suspension formelle en janvier de son ancienne "fourchette" de prix de 22-28 dollars le baril censée servir de référence.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *