Ouarzazate : 280.000 tonnes de minerais

Trois grandes sociétés minières assurent les opérations d’extraction des  minerais des gisements situés dans la région d’Ouarzazate, à savoir la Société  Métallurgique d’Imiter (SMI), filiale de l’ONA, la compagnie de Tifnout  Tighanimin (CTT) et la Société Chérifienne d’Etudes Minières (SACEM), en plus  de certains PME et particuliers. Ainsi, les minerais d’argent extraits des mines d’Imiter, situés près de  Tinghir (180 km d’Ouarzazate) et exploités par la SMI, a été de l’ordre de  180.856 tonnes, relève-t-on dans les statistiques de la délégation des énergies  et des mines d’Ouarzazate.
La production d’argent est talonnée par celle du cobalt, extrait des  gisements de Bouazzer exploités par la CTT, également filiale de l’ONA. Le  premier semestre 2005 a vu, en effet, la production du cobalt atteindre les  82.973 tonnes. Loin derrière, vient le manganèse, exploité dans les gisements d’Imini  (environ 60 km d’Ouarzazate) par la SACEM, qui n’a pu produire plus de 5.745  tonnes, chiffre qui reste toujours en deçà des résultats des années précédentes. La production de la barytine, des oxydes de fer et d’autres produits  miniers a atteint quelque 14.026 tonnes, précise-t-on de même source.
Les trois grandes sociétés intervenant dans ce secteur emploient 638  personnes, dont 32 cadres, 150 cadres moyens et 456 ouvriers. Ces chiffres se  sont inscrits en baisse par rapport à ceux de l’année précédente où 800  personnes oeuvraient dans le secteur, dont 55 cadres supérieurs, 207 cadres  moyens et 544 ouvriers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *