Ouarzazate-Agadir à vol d’oiseau

Ouarzazate-Agadir à vol d’oiseau

Le vol inaugural de la liaison Agadir-Ouarzazate s’est déroulé le samedi 26 mars, en présence d’une importante délégation d’hommes d’affaires, d’élus et des représentants de l’Administration, entre autres, le wali d’Agadir, Rachid Filali, le président de la région, Aziz Aknouch, et Saïd Scally, président du  Conseil régional du tourisme d’Agadir, dont le bureau exécutif était au grand complet lors de ce vol inaugural. Pour les opérateurs confrontés depuis des lustres aux difficultés d’organiser des programmes touristiques simples combinant les deux destinations, cette liaison est une véritable aubaine. Avec, pour commencer, des tarifs décoiffants: 395 dirhams l’aller-retour durant la période de promotion et au-delà, en temps normal, 495 dirhams TTC. Il s’agit de prix subventionnés. En effet, le CRT prend en charge une rotation (un peu plus de la moitié de la garantie des vols) et la région s’engage sur les trois autres rotations. «Toutes les conditions sont réunies pour faire de cette liaison une réussite », lance Saïd Scally confiant.
Pourtant, si cet optimisme est globalement partagé entre les opérateurs, notamment les agents de voyages, établir le plan de vol ne sera pas de tout repos. Difficile de faire gober à certains la programmation de deux rotations dans une seule journée (le mercredi).
Cela permettrait, explique le président du CRT, partisan de l’idée, «de transporter les touristes souvent en pension complète, d’Agadir et de Ouarzazate et de les ramener dans la même journée, sans qu’ils aient à payer une autre chambre d’hôtel ». Pour faire le plein dans les deux sens, la première rotation, matinale, compte sur les travailleurs et les hommes d’affaires se rendant de Ouarzazate à Agadir. Les autres rotations sont programmées les jeudis et les dimanches.
Tout est donc mis en place pour que les agents de voyages mettent leur main à la pâte ; des packages sont déjà fin prêts. 
Il s’agira pour ces opérateurs, constitués en pool, d’un engagement sans risques, compte tenu des garanties et des subventions du CRT et de la région. «Dans six mois, quand la mayonnaise aura pris, l’engouement sera plus important », note un officiel optimiste.  Le démarrage effectif de la desserte est prévu pour le 30 mars 2005.
Rappelons que la convention dotée de 1,5 million de dirhams, pour l’établissement de cette liaison, a été signée le 4 février dernier.
Ce partenariat met en valeur la complémentarité naturelle entre Regional Air Lines et les opérateurs économiques et touristiques de la région du Souss-Massa-Draâ, la contribution au développement du trafic aérien de la région du Souss-Massa-Draâ. Le protocole permettra d’offrir un aller-retour dans la même journée pour la clientèle tourisme et affaires. La prochaine étape interviendra dans deux semaines avec l’inauguration de la liaison Agadir-Las Palmas. Ces différentes  initiatives sont complémentaires à  d’autres projets d’infrastructures mis en place au profit de la région comme l’autoroute Marrakech-Agadir et l’élargissement de la route reliant Agadir à Ouarzazate.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *