Ouarzazate veut développer son tourisme

Un campus dédié au "tourisme transhumance" a été  mis en place dans les régions d’Ouarzazate, à l’initiative du projet de la  Conservation de la biodiversité par la transhumance dans le versant sud du Haut  Atlas (CBTH).
Ce campus, qui s’étale du 4 au 24 septembre, vise l’étude des potentialités  touristiques de la région et l’élaboration d’une carte éco-touristique de la  zone étudiée en proposant des circuits pédestres de découvertes, a précisé Mohamed Houmimid, le coordinateur du projet de la CBTH, dans une déclaration à  la Map. Cette initiative à laquelle prennent part neuf candidats européens choisis  par le Groupement Européen des Campus et quatre de leurs homologues marocains  élus par le CBTH, vise également la sensibilisation au tourisme de randonnée  solidaire auprès des transhumants et communautés locales et l’appui aux  transhumants à travers l’identification des micro-projets liant tourisme et  transhumance.
Les participants à ce campus devront, vers la fin de leur séjour, élaborer un topoguide prêt à l’édition présentant au minimum trois circuits conçus en collaboration avec les transhumants et un dépliant de promotion de territoire  prêt à l’impression, ainsi que deux fiches de micro-projets sur les circuits  identifiés. La même source a poursuivi que les treize candidats devront mettre en place  des outils à même de sensibiliser les touristes et les locaux aux précautions à  prendre pour éviter les dérives du "mauvais" tourisme non respectueux des  normes environnementales.
Un séminaire final, prévu le 23 septembre à Ouarzazate, offrira  l’opportunité aux participants à ce campus de restituer les résultats des  travaux effectués sur le terrain et de les présenter aux ONG et aux  professionnels.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *