Ouverture de la 12ème session du comité mixte franco-marocain des NTIC


Ouvrant les travaux de cette session, le ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales, M. Rachid Talbi El Alami a indiqué que depuis la réunion de la 11-ème session du comité mixte des NTIC, le Maroc a pu réaliser des avancées significatives dans ces domaines éminemment stratégiques.

Dans ce cadre, M. Talbi El Alami a évoqué l’important chantier engagé par le gouvernement visant la création d’un encadrement juridique et réglementaire neutre, transparent, efficient d’un marché ouvert et concurrentiel, et la mise à niveau de Barid Al Maghrib sur les plans juridique et organisationnel pour lui permettre d’opérer sur ce marché de manière compétitive.

S’agissant du domaine des télécommunications et des technologies de l’information, le Maroc poursuit également et avec succès la politique d’ouverture adoptée en 1996, a dit le ministre, ajoutant que durant l’année 2005, différentes opérations d’octroi de licences ont été conclues.

M. Talbi El Alami a rappelé qu’une stratégie intitulée " e-Maroc " a été élaborée en concertation avec tous les intervenants et déclinée en projets faisables dans les domaines aussi variés que l’administration, l’éducation, l’économie, la santé et le développement régional.

Cette stratégie, a-t-il poursuivi, prévoit, en outre des projets pour le renforcement de l’infrastructure des TIC, comme la création de technoparks, de technopoles ainsi que des projets dédiés à la formation en partenariat avec les opérateurs privés.

Le ministre a, d’autre part, déclaré que l’appui du gouvernement français est sollicité pour mettre au point un système de régulation efficient des communications électroniques, finaliser les textes juridiques réglementant le secteur postal, accélérer la mise en oeuvre du programme de l’administration électronique, élaborer et mettre en oeuvre un plan d’action opérationnel pour une utilisation intensive des TIC dans les entreprises et renforcer le système de formation.

Pour sa part, le ministre français à l’industrie, M. François Loos a déclaré que la collaboration entre les deux pays dans le domaine des nouvelles technologies de l’information (NTIC) est très riche, notant que la 12-ème réunion du comité mixte des NTIC s’inscrit dans un cadre de coopération rénové.

M. Loos a mis l’accent sur le rôle transversal que jouent les NTIC dans la croissance de par leur impact sur l’ensemble du tissu économique, saluant la qualité de la coopération maroco-française dans ce domaine ainsi que l’expertise de pointe qui participent au développement des NTIC marocaines.

Après avoir appelé à la concrétisation d’une coopération plus efficace et concrète, le ministre français a souligné la nécessité d’établir un plan d’action réaliste, ambitieux et concret à la mesure des enjeux du secteur des NTIC.

Il a, en outre, mis en exergue la qualité des relations liant le Maroc et la France qui font d’eux des partenaires privilégiés, soulignant que le Maroc constitue une priorité dans la coopération française.

Les relations nouées avec un certain nombre de chambres de commerce et d’industries marocaine témoignent de l’étroitesse et l’importance des relations qu’entretiennent les deux pays, a-t-il dit, affirmant que tout cela facilite l’approche commune des projets ainsi que l’établissement de partenariats.

Par la suite, les experts marocains et français se sont félicités de la coopération fructueuse et riches dans le domaines des NTIC, évoquant entre autre deux projets réalisés en partenariat par la France et le Maroc relatifs à l’interconnexion entre les postes marocaine et française et l’exploitation des flux de transfert des fonds des Marocains résidant à l’étranger.

Les participants ont, par la suite, passé en revue le bilan des actions réalisées par les parties française et marocaine depuis le dernier comité mixte, ainsi que l’évolution du cadre réglementaire dans les deux pays avant d’exposer les programmes gouvernementaux de développement de l’industrie des TIC.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *