Paiement auprès des commerçants et eMarchands affiliés au CMI : 18,4 milliards DH réglés par cartes bancaires marocaines

Paiement auprès des commerçants et eMarchands affiliés au CMI : 18,4 milliards DH réglés par cartes bancaires marocaines

L’activité monétique au Maroc connaît un grand essor. Les indicateurs relevés par le Centre monétique interbancaire (CMI) illustrent pleinement cet élan.

On relève à fin septembre 279,2 millions d’opérations de retrait d’espèces sur le réseau des guichets automatiques ou encore des opérations de paiement auprès des commerçants et eMarchands. A cela s’ajoutent également les opérations de paiement sur les GAB et les opérations de Cash Advance, par cartes bancaires, marocaines et étrangères. Ces transactions portent sur un montant global de 235 milliards de dirhams, en hausse de 10,7 % par rapport à la même période de l’année précédente. Les activités des cartes marocaines suivent également le même trend. Le CMI relève dans ce sens 265,3 millions d’opérations (+11 %) pour un montant de 215,7 milliards de dirhams (+10,2%).

L’usage de ces cartes est plus orienté «retrait» qui détient 83% du nombre d’opérations et 91,3% du montant global de l’activité des cartes marocaines. En parallèle, les opérations de paiement par cartes marocaines auprès des commerçants et eMarchands affiliés au CMI tournent autour d’un montant de 18,4 milliards de dirhams, en progression de 18,5% par rapport aux neuf premiers mois de l’année précédente. 

Les paiements par cartes bancaires marocaines sont plus usités dans la grande distribution, soit 26,6% des transactions réalisées à fin septembre. Le secteur de l’habillement arrive en deuxième position avec une part de 12,8%, suivi des stations (8,7%), des restaurants (8,5%) et du secteur de la santé (4,2%). Par ailleurs le paiement sur GAB représente une part minime dans la structure globale des transactions via carte bancaires marocaines aussi bien en nombre d’opérations qu’en montant. Se référant aux CMI, les opérations de paiements sur GAB ont porté sur 2,4 millions d’opérations pour un montant de 340 millions de dirhams.

Ces opérations articulées autour des paiement de factures, des taxes achats de recharge télécoms se sont inscrites en repli par rapport à ce qui a été enregistré à la même période de l’année précédente.

On note dans ce sens un repli de 7,3% en nombre et de 2,3% en montant. Les cartes marocaines à validité internationale ont réalisé 3,9 millions d’opérations à l’étranger. Que cela soit en retrait ou en paiement, ces transactions se chiffrent à 3,2 milliards de dirhams, en hausse de 59,8% par rapport à la même période de l’année précédente.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *