Paiement de taxes locales : Le CMI s’y met encore

Paiement de taxes locales :  Le CMI s’y met encore

Contribuables, vous avez jusqu’au 31 mai pour régler vos créances

Le délai accordé pour le paiement des taxes locales prendra fin le 31 mai. Pour éviter une pénalité et une majoration de retard de 15%, applicable à partir du 1er juin, les contribuables sont appelés à régler soit au niveau des différentes perceptions et banques ou bien sur internet. Dans l’optique de dématérialisation et de digitalisation des process, le Centre monétique interbancaire (CMI) s’est joint pour la troisième année consécutive à la Trésorerie générale du Royaume pour mener à bien l’opération de paiement multicanal des taxes locales. «Chaque année, ce sont plus de 4 millions d’avis que l’État collecte. Le CMI, en tant que leader de la digitalisation des services publics, couvre une importante partie de cette collecte et ambitionne de faire croître davantage le nombre d’avis collectés pour l’État à travers son service de paiement multicanal Fatourati», apprend-on du CMI.

A cet effet, 27 canaux de paiement sont disponibles pour le public. Se référant au CMO les paiements en ligne par carte bancaire via le site de la TGR peuvent être effectués par cartes locales et internationales. Les paiements en ligne sont également possibles dans plus de 2.200 guichets bancaires via ebanking et Mobile Banking et les nouvelles applications Mobile Paiement. Le citoyen peut également procéder au paiement en espèce, par débit de compte ou par carte bancaire dans les différentes agences bancaires et points de service de proximité. Le CMI fait savoir par ailleurs qu’en parallèle au paiement en ligne, 8.500 points physiques d’encaissement sont mis à la disposition du contribuable pour l’acquittement de cette créance.

Notons qu’aucun frais de service ne sera déduit lors du règlement via les canaux digitaux, en l’occurrence le site web de la Trésorerie générale du Royaume, les guichets automatiques bancaires, les sites e-Banking et Mobile Paiement des banques. Or, ce service coûte 15 dirhams toutes taxes comprises lors des paiements en agences bancaires et points de proximité et ce quel que soit le montant des taxes à payer.

Pour rappel, le Centre monétique interbancaire mène cette opération à travers sa plate-forme multicanal Fatourati. Cette plate-forme est connectée aux canaux et réseaux de proximité de l’ensemble des banques partenaires de cette opération. Ladite plate-forme est également utilisée par la Trésorerie génarale du Royaume pour l’encaissement multicanal de la vignette, la TVA/IR/IS et les droits d’enregistrement et plus de 800 entreprises et administrations marocaines dont les trois opérateurs télécoms, les régies et sociétés de distribution d’eau et d’électricité et autres administrations publiques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *