Paiement par carte : Les transactions dépassent les 7 milliards DH

Paiement par carte : Les transactions dépassent les 7 milliards DH

Belle prestation de l’activité monétique au premier trimestre 2016

Les cartes marocaines restent les plus utilisées en termes de paiement. Les règlements effectués via ces cartes s’élèvent à 4,80 milliards de dirhams et ce pour 10.154.276 cartes en circulation.

L’activité monétique bat son plein au premier semestre de l’année.  Plus de 79 millions d’opérations ont été effectuées entre janvier et mars 2017 totalisant un montant global de 66,4 milliards de dirhams. Le Centre monétique interbancaire (CMI)  relève dans ce sens une nette progression à la fois en nombre d’opérations et en montant. Il s’agit respectivement d’une hausse de 7,7 et 8,6%. Le premier trimestre de l’année a été marqué par la bonne dynamique de l’activité paiement. On relève dans ce sens des transactions globales de l’ordre de 7,12 milliards de dirhams réalisées via 11.684.230 cartes.

Il en découle ainsi une progression de 29,5% en nombre et de 20,2% en montant.  La plus importante part de ces paiements revient à la grande distribution. Ce service détient une part de 21,1% , suivi des hôtels (15,8%), restaurants et habillement (10,8% chacun), stations (5,5%) et autres secteurs (36%).  Les cartes marocaines restent les plus utilisées en termes de paiement. Les règlements effectués via ces cartes s’élèvent à 4,80 milliards de dirhams et ce pour 10.154.276 cartes en circulation. Selon le CMI, le volume des paiements par cartes marocaines s’est amélioré de 22% par rapport à la même période de l’année passée. Les cartes bancaires étrangères ont pour leur part totalisé des paiements de 2,32 milliards de dirhams, en progression de 16,6%. Le premier trimestre de l’année a également connu une forte accélération de l’activité de paiement via Internet, favorisée principalement par les grands facturiers, les compagnies aériennes et les services e-gov.

On relève dans ce sens des variations à deux chiffres. En analysant le nombre des cartes ayant payé via la Toile, le CMI fait ressortir une croissance de l’ordre de 71,6%, soit 1.404.526 cartes marocaines et étrangères. Le volume des paiements en ligne ressort quant à lui en amélioration de 48,6% (617,7 millions de dirhams). A fin mars, 1.378.812 cartes marocaines ont effectué des paiements via Internet. Ce chiffre est en progression de 75,3%. Les cartes marocaines ont ainsi totalisé des paiements d’environ 568,23 millions de dirhams, en appréciation de 51,5%.

En revanche, les cartes étrangères ont affiché une évolution mitigée sur la Toile. Elles ont reculé de 20,2% en termes de nombre. Elles sont passées en une année de 32.204 transactions à 25.714 au premier trimestre 2017. Leur volume s’est toutefois amélioré. Il a grimpé de 21,4% atteignant ainsi 49,46 millions de dirhams contre 40,7 millions de dirhams. Notons que les sites les plus contributeurs sont les sites des facturiers. Ils détiennent une part de 47,5% du volume global. Leur transaction s’est hissée de 55%. Les sites des compagnies aériennes arrivent en deuxième position avec une part de 20,7% affichant une progression de 17,3% de leur volume. La troisième place revient aux sites e-gov dont les transactions ont connu un pic de 113,4%. Par ailleurs, le CMI souligne une forte progression des opérations par cartes bancaires marocaines effectuées à l’étranger. Le nombre en circulation a atteint une évolution positive de l’ordre de 99%. Le volume des opérations de paiement et retrait des cartes marocaines à l’étranger s’est redressé de 43,3% au premier trimestre de l’année 2017.

Plus de 13 millions de cartes bancaires émises

Les banques marocaines ont émis 13,4 millions de cartes à fin mars 2017. Cet encours est en progression de 4% par rapport à la même période de l’année précédente.

«Cette croissance de l’encours est la conséquence d’une progression significative du nombre des cartes sous label Mastercard (+8,2%) et sous label CMI (+6,8%), et d’une progression modérée du nombre des cartes Visa (+2,1%) et des cartes privatives (+2,0%) par rapport à fin mars 2016», indique le CMI. Le centre recense 12,3 millions de cartes de paiement et retrait sous les labels Visa, Mastercard et la marque nationale CMI.

L’encours des cartes CMI a, pour sa part, atteint 3,8 millions de cartes au premier trimestre 2017. L’encours des cartes prépayées ressort, pour sa part, à 2 millions de cartes. Elles se déclinent en 57,8% de cartes sous label CMI, 36,9% de cartes sous label Visa, 3,6% de cartes sous label Mastercard et 1,8% de cartes privatives.

Cash Advance : 15.679 opérations à fin mars

Une forte progression des opérations de Cash Advance réalisées par cartes étrangères. Il est question en effet de retrait réalisé par débit de la carte sur TPE.  Le CMI a compté à fin mars environ 15.679 opérations. Elles se chiffrent à 39,6 millions de dirhams.

Notons que les cartes étrangères ont enregistré, en paiement et en retrait, 3,3 millions d’opérations. Le montant généré dans ce sens est de 4,7 milliards DH, en amélioration de 9%. Le retrait reste l’activité la plus prépondérante pour les cartes étrangères. On relève à cet égard 52,7% en part du nombre d’opérations et 49,5% en part du montant. Ainsi, les opérations de retrait par cartes étrangères sur les guichets automatiques au Maroc ont totalisé, durant le 1er trimestre 2017, 1,7 million d’opérations pour un montant de 2,3 milliards de dirhams.

Les opérations de paiement par cartes étrangères auprès des commerçants et eMarchands affiliés au CMI ont totalisé, durant le 1er trimestre 2017, 1,5 million d’opérations pour un montant de 2,3 milliards DH. En termes de volume, ces paiements se répartissent comme suit : hôtels (41,4%), restaurants (13,5%), bazars (10,4%) et autres secteurs (34,7%).

Réseau GAB : 73 nouvelles installations

Le premier trimestre 2017 a connu l’installation de 73 nouveaux guichets automatiques bancaires (GAB). De ce fait, le réseau a atteint 6.894 GAB, soit une extension de 1,1% par rapport à la même période de l’année passée. Casablanca reste la ville la mieux équipée. Elle détient à elle seule 1.398 GAB.

La métropole est suivie de Marrakech (531 GAB), Rabat (523 GAB), Tanger (361 GAB), Agadir (350 GAB) et Fès (327 GAB).

Rappelons que le réseau GAB a réalisé durant le premier trimestre 2017 environ 66,5 millions de retraits effectués par les cartes bancaires marocaines et étrangères. Ces retraits sont en progression de 4,7% atteignant ainsi un montant global de 59,1 milliards de dirhams. Ce volume est en progression de 7,3%.

L’activité mensuelle moyenne s’établit à cet effet à 3.312 opérations de retrait pour un montant global de 2,9 millions DH pour chaque GAB. Le CMI indique par ailleurs que le ratio du nombre de cartes émises au Maroc par GAB, défini par le rapport de l’encours des cartes bancaires marocaines sur le nombre des GAB installés, ressort à 1.941 au 31-03-2017.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *