Palmeraie Développement propose une nouvelle formule de financement

Palmeraie Développement propose une nouvelle formule de financement

Achetez maintenant et payez dans cinq ans. C’est en substance la formule de financement que propose le groupe Palmeraie Développement pour la commercialisation de son projet immobilier à Marrakech, Les jardins de l’Atlas. Cette formule impose une seule condition : payer 30 % du montant total à la signature du contrat. Durant les cinq années qui suivent, le groupe Palmeraie Développement s’engage à assurer la gestion locative du bien immobilier et l’acquéreur n’aura pas à payer des traites durant ces 60 mois.
Et c’est juste après ces cinq années de gestion locative que l’acquéreur commence à payer des traites pour rembourser les 70 % restants. Cette formule concerne uniquement les appartements des jardins de l’Atlas. Le prix de commercialisation commence à partir de 1,15 million de dirhams avec une moyenne de 17.000 dirhams le m2.
L’annonce de cette nouvelle offre de financement a été faite par Omar Lahlou, directeur général de Palmeraie Holding, et Juan Cano, directeur général de Palmeraie Développement, lors d’une conférence de presse, organisée mardi 7 avril, à Casablanca.  «Pour cela, le groupe Palmeraie Développement s’est rapproché d’une des plus grandes banques de la place, le groupe Banque populaire, dans l’optique de se porter garant des crédits aux futurs acquéreurs», selon les responsables de ce projet. En détail, ce mode de financement  se base sur cinq principes.
D’abord, le crédit bancaire contracté est sur une période de 20 ans pour le financement du bien acquis cautionné par le groupe Palmeraie Développement.
Pour le crédit bancaire, il porte sur 70 % du prix d’acquisition du bien tandis que l’apport initial de 30 % est payable en deux étapes. 15 % seront débloqués à la signature du contrat de réservation et 15 % dans l’année suivante. Par ailleurs, la caution de Palmeraie Développement est liée au contrat de bail concomitamment avec le contrat de réservation offrant à l’acquéreur une formule de gestion locative. Le montant du loyer versé correspond parfaitement à la traite relative au crédit bancaire contracté, précise M. Lahlou. Dans cette formule, l’acquéreur devient propriétaire de son bien dès la signature du contrat. Pour le contrat de bail, il offre à chaque acquéreur un rendement annuel dépassant 6 % par an. Le projet des jardins de l’Atlas est situé à 11 km du centre-ville et s’étend sur une superficie de 150 hectares.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *