Papier : les Américains cartonnent

Papier : les Américains cartonnent

Ca bouge dans le secteur du carton et du papier au Maroc. Le géant américain International Paper, installé dans 40 pays  et commercialisant ses produits dans 120 autres, vient de racheter 65 % du capital de la Compagnie marocaine des cartons et des papiers (CMCP). montant de la transaction : 80 millions de dollars. A cela s’ajoute une créance de l’entreprise marocaine estimée à 40 millions de dollars. «Cet investissement permettrait à International Paper d’asseoir sa présence dans les marchés local et régional de l’emballage », a expliqué Tom Kadien, president d’International Paper Europe à l’issue de la signature de ce contrat.
Les parts cédées étaient détenues à hauteur de 51 % par la famille Qadiri, alors que les 14 % étaient la propriété des trois sociétés du capital-risque : Accès Capital, filiale de la CDG, Maroc Invest et Capital Invest de la BMCE. A l’issue de cet accord rendu public vendredi 16 septembre, l’entreprise marocaine va devenir membre de la division européenne container de l’entreprise américaine.
« Le Maroc est un marché attractif pour les opérations d’emballage d’International Paper », a affirmé Paul Brown, vice-président du pôle européen chargé du segment conteneurs. Et d’ajouter dans un communiqué sur l’opération de rachat que «le Maroc a une économie qui se développe rapidement et un faible taux d’inflation», en plus des différents accords de libre-échange que le Royaume avec l’Union européenne et avec les Etats-Unis.
Leader dans son secteur d’activité au Maroc avec un chiffre d’affaires annuel estimé à 850 millions de dirhams, la CMPC a été cédée en 2003 aux Qadiri par la famille Ohana. Siégeant à Casablanca, la Compagnie marocaine des cartons et des papiers emploie 1.500 personnes et  exploite quatre usines de boîtes de carton et une usine de recyclage de carton  pour l’usage dans les secteurs de l’industrie et de l’agriculture. Selon la même source, les deux entreprises demeurent engagées à fournir des produits de haute qualité, des services excellents et des solutions à valeur ajoutée aux clients.
La présence dorénavant du numéro 1 mondial du papier et des produits sylvestres et le plus grand propriétaire de forêts du monde est une nouvelle donne sur le marché marocain. En tête de liste des entreprises directement touchées par ce rachat se trouve le Groupe Chaâbi, qui à travers sa filiale Gharb Papier et Carton, spécialisée dans l’industrie du carton et de l’emballage, vient d’inaugurer en juillet dernier une nouvelle usine basée à Mohammédia avec un coût global de 500 millions de dirhams.
Réalisée sur une superficie couverte de 40.000 m2, l’unité de production inaugurée en grande pompe par le Premier ministre s’ajoute aux unités de Kénitra (1993) et d’Agadir (2002). Autant d’atouts qui aideraient le Groupe Gharb Papier Carton, dont la production annuelle actuelle est de l’ordre de 140.000 tonnes, à mieux se positionner face à la concurrence, tant sur le plan qualitatif que quantitatif.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *