Part Net, un bâtisseur de sites

Un capital de 300.000DH, un effectif de six personnes et une année et demie d’existence. Le parcours de la société Part Net ne peut aucunement se résumer ainsi. Car au bout de son court trajet, la start-up a pu concrétiser un certain nombre de projets qu’elle s’est fixé à son démarrage. Spécialisée dans le web agency (qui veut dire aussi création et développement de sites web), Part Net est actuellement fournisseur de solutions PC-AS/400, représentant exclusif sur le Maghreb de Symtrax USA et d’ASP France, respectivement éditeur de logiciel multi-plateforme d’output management et éditeur des logiciels systèmes et des solutions réseau pour le marché de l’AS/400 (mini-ordinateur). «Sur ce créneau, le plus important est de pouvoir proposer des solutions qui améliorent la productivité, réduisent les coûts pour rendre les opérateurs plus compétitifs .Il faut le reconnaître.
Dans la foulée des métiers NTI, le Web agency est le plus vulgarisé. Le recours y est intense. Il permet de trouver des solutions aux problèmes relatifs à Internet. En d’autres termes, se trouvant au coeur de la nouvelle économie, il ouvre une grande fenêtre sur la conception de nouvelles formes de communication, voire de comportement managérial. Le nombre de sociétés qui opèrent dans ce domaine connaît une croissance fulgurante.
Seules par ailleurs quelques-unes arrivent à se démarquer en proposant une offre intégrée de solutions à même de répondre parfaitement aux besoins de la clientèle. Et tous les moyens restent bons pour arriver à cette fin. Nouer des partenariats avec des opérateurs étrangers ou encore avoir une exclusivité pour la distribution d’une marque donnée ou d’une gamme de produits pointus. «Nous créons et développons des sites web à valeur ajoutée et des CD-ROM multimédia. Nous proposons le référencement et l’hébergement professionnel avec notre partenaire canadien», annonce Hamid Limam, D.G de Part Net.
Toutes ces choses qui sont en train de taper à nos portes dans les domaines du multimédia ou d’Internet, commencent par ailleurs à avoir l’air banalisé tellement y avoir accès a été démocratisé. Les avancées enregistrées tous les jours ne sont plus pour étonner le commun des mortels, avides quant il s’agit d’outils qui vont ajouter une touche de confort dans leur vie. Profitant de cette demande, les technologies de l’information et de la communication font leur entrée par la grande porte dans tous les domaines. A travers ce moyen, des passerelles ont pu s’édifier entre des domaines d’activités qui n’avaient pas pour habitude de travailler ensemble et de nouvelles opportunités de travail sont en train de se créer.
Le multimédia se retrouve ainsi porteur de beaucoup d’espoir pour tous. Une tournée dans les couloirs du Technopark de Casablanca n’est pas pour en dissuader le visiteur. Une fourmilière où des dirigeants de start-up, des cadres et des techniciens sont à la recherche d’une «success story».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *