Partenariat : La SFI détient les 5% du capital de la BCP

Partenariat : La SFI détient les 5% du capital de la BCP

C’est tranché. La Société financière internationale (SFI), membre du Groupe Banque mondiale, rentre dans le tour de table du Groupe Banque centrale populaire (BCP). Cette entrée tant attendue s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’un partenariat industriel et capitaliste entre les deux entités. À cet effet, la prise de participation de la Société financière internationale au capital de la Banque centrale populaire est fixée à hauteur de 5 % post-augmentation, souligne la BCP dans un communiqué de presse. En effet, cette prise de participation s’effectuera via une augmentation de capital réservée à la Société financière internationale sur la base d’une valorisation de 201 dirhams. Se référant à la Banque centrale populaire, ceci correspond aux trois dernières opérations réalisées sur le capital de la BCP, soit une valeur de 1,74 milliard de dirhams. Notons que le partenariat scellé entre la Société financière internationale et la Banque centrale populaire aura des retombées positives. Il revêt, en effet, plusieurs aspects avantageux à la BCP. L’institution bancaire marocaine les énumère en quatre axes. Ainsi, la BCP voit en ce partenariat un aboutissement à l’alignement de sa gouvernance sur les pratiques internationales. Outre le renforcement du tour de table de la Banque centrale populaire par des investisseurs internationaux, la Société financière internationale accompagnera la banque marocaine dans sa stratégie de croissance externe en Afrique. De même, la présence du membre du Groupe Banque mondiale dans le conseil d’administration de la BCP facilitera au Groupe l’accès à des lignes de financement en faveur de la Petite et moyenne entreprise. Pour rappel, la société financière internationale est la plus importante institution du développement global visant exclusivement le secteur privé. En effet, la Société financière internationale a pour mission d’aider les pays en voie de développement à réaliser une croissance durable en finançant des investissements, en mobilisant du capital sur les marchés financiers internationaux et en assurant des services de consultations aux sociétés et aux gouvernements.
L’exercice fiscal de la Société financière internationale démontre un achévement incontournable. Les investissements de la société ont atteint un record sans précédent. «Ce volume a atteint plus de 20 milliards de dollars, consolidant la capacité du secteur privé à créer des emplois, à innover et à relever les défis du développement les plus urgents auxquels le monde est confronté», conclut le Groupe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *