Partenariat public-privé: Wafasalaf baptise de son nom une station de tram

Partenariat public-privé: Wafasalaf baptise de son nom  une station de tram

En grande pompe ! Voilà comment Wafasalaf a choisi de célébrer le changement de nom de la station du tramway de Casablanca «Les hôpitaux» sise Boulevard Abdelmoumen. Il faut dire que l’enjeu en vaut la chandelle, puisque, depuis mercredi 6 janvier, la station se nommera désormais «Wafasalaf». Et pour l’occasion, elle revêt les couleurs de la marque Wafasalaf durant une quinzaine de jours.

«Ce changement de dénomination pour la station Wafasalaf est une première au Maroc et est le fruit de négociations qui ont duré plus d’une année», a annoncé Youssef Draiss, directeur général de Casa Transports SA, lors d’un point de presse succédant aux célébrations et à l’inauguration de la station sous sa nouvelle dénomination.

Pour sa part, Leila Mamou, présidente du directoire de Wafasalaf, a déclaré que, «comme il s’agit d’une première, le processus de négociation a été validé, étape par étape, par le Conseil de la ville de Casablanca et Casa Transport avant d’aboutir à un contrat renouvelable de cinq années». En effet, il s’agit d’une grande première qui a fait l’objet d’un partenariat public-privé inédit signé en présence de Khalid Safir, wali de Casablanca-Settat, Abdelaziz Omari, maire de Casablanca, et M. Draiss, pour que la station de tramway «Les hôpitaux» soit renommée «Wafasalaf».

«Nous sommes fiers d’avoir été choisis par la ville de Casablanca et par Casa Transports SA, et d’associer la marque Wafasalaf à l’emblème de la mobilité durable qu’est le tramway de Casablanca. C’est en ce sens que nous avons bâti ce partenariat avec l’objectif de faire de la station de tramway Wafasalaf une vitrine de la mobilité urbaine moderne», a déclaré Mme Mamou, lors du point de presse.

Et si le montant de l’opération n’a pas été dévoilé, M. Draiss n’a pas hésité à révéler qu’à travers ce partenariat et d’autres qui vont suivre, les revenus de Casa Transports pourraient bien se chiffrer entre 15 et 20 millions de dirhams pour l’année 2016. «Etant donné que nous sommes actuellement en cours de négociation pour des opérations similaires, nous préférons garder les chiffres pour une occasion prochaine. Par contre, je peux vous dire que les revenus de Casa Transports, toutes sources confondues, pourraient se prévaloir, au cours de 2016, de baisser la charge de compensation du déficit du tramway supportée par le Conseil de la ville à hauteur de 80 millions de dirhams», a expliqué M. Draiss.

Par ailleurs, Mme Mamou n’a, pour sa part, pas manqué de signaler que le naming de la station de tramway s’inscrit dans le cadre de la stratégie RSE de Wafasalaf. Selon elle, «la valeur de proximité envers ses clients est intrinsèque à tous les processus de développement de la marque et c’est pourquoi il est naturel aujourd’hui pour Wafasalaf d’œuvrer pour le rapprochement des habitants de Casablanca pour un mieux-vivre urbain».

Et de conclure: «soutenir la vision stratégique des pouvoirs publics qui consiste à offrir des systèmes de transport plus fluides, plus propres, plus esthétiques et plus sûrs, est aussi la responsabilité du secteur privé».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *