Participation du Maroc au forum sur la coopération sino-africaine: La coopération pragmatique en ligne de mire

Participation du Maroc au forum sur la coopération sino-africaine: La coopération pragmatique en ligne de mire

Remarquable participation du Maroc au Sommet du Forum sur la coopération sino-africaine. Le rôle du Maroc dans le développement des relations sino-africaines a été clairement mis en relief, lors de cet événement dont les travaux ont eu lieu les 4 et 5 décembre à Johannesburg. Ce choix stratégique dans lequel le Royaume est engagé a été souligné dans le discours adressé par SM le Roi Mohammed VI aux participants du Forum. Le message royal, ayant suscité un grand intérêt parmi les chefs d’État et de gouvernement présents, a mis en relief la volonté du Maroc à opérer une «coopération pragmatique, fondée sur les principes d’avantages réciproques et de développement commun».

Le Souverain a souligné à cet égard que «le partenariat puise son efficacité dans son format, son approche participative et sa recherche permanente d’efficience». Et de poursuivre que «le deuxième Sommet du Forum sur la coopération sino-africaine offre, aujourd’hui, l’opportunité de conforter un modèle de partenariat unique et multidimensionnel qui associe les génies africain et chinois et exploite les atouts et potentialités dont jouissent nos différents pays».
La contribution de la Chine au développement du continent africain a également été relevée dans le discours royal. Le Souverain a mis en avant la solidarité «exemplaire» que manifeste la Chine à l’égard des pays africains.
SM le Roi Mohammed VI a salué, par ailleurs, l’initiative du président chinois XI Jinping de lancer «la ceinture économique de la nouvelle route de la soie» et «la Route de la soie maritime du 21ème siècle». A cet effet, Le Souverain a souligné le «rôle constructif» que jouera le Maroc dans le prolongement de la ’’Route de la soie maritime’’, non seulement vers l’Europe Atlantique, mais également et surtout, vers les pays de l’Afrique de l’Ouest, avec lesquels le Royaume entretient des liens multidimensionnels. Le Souverain a conclu son discours par la nécessité d’envisager un avenir commun avec optimisme. «Le Maroc, qui croit fermement au partenariat sino-africain, est disposé à tout mettre en œuvre pour renforcer davantage ce processus et gagner le pari de bâtir, ensemble, une Afrique stable et prospère», relève-t-on du message Royal.

Une 2ème édition réussie

Le sommet du Forum sur la coopération sino-africaine a rencontré un franc succès. C’est ce qu’ont confié les participants aux rencontres tenues les 4 et 5 décembre à Johannesburg. Ce sommet, qui tend à dynamiser les échanges entre l’Afrique et la Chine, a tracé une nouvelle trajectoire de la coopération sino-africaine. La Chine a, dans ce sens, présenté sa feuille de route dédiée au continent africain. 60 milliards de dollars seront ainsi été mis à la disposition des pays africains. Ce budget, dévoilé en ouverture du sommet, sera sous forme de crédits sans intérêt.
Selon les autorités chinoises, le montant est trois fois supérieur au package d’aide octroyée, en 2012, par la Chine à l’Afrique.

Rappelons que les 60 milliards de dollars serviront à financer un large éventail de programmes visant l’encouragement de l’industrialisation de l’Afrique, la modernisation de son agriculture, la consolidation des compétences et le développement du secteur de la santé. Le sommet a par ailleurs connu l’adoption de la déclaration de Johannesburg et d’un plan d’action 2015-2018. La déclaration, visant à mettre en place un partenariat stratégique d’égal à égal, détaille les actions et les engagements en faveur du développement de l’Afrique.

Anouar Invest-ICBC : 1ère opération de financement au Maroc

171 millions de dollars est le montant de financement objet d’une convention entre Anouar Invest et «industrial and commercial Bank of China» (ICBC). Ce partenariat, conclu en marge du Forum sur la coopération sino-africaine, porte sur le financement partiel par ICPC de la construction d’une cimenterie dans la province de Settat, confiée au groupe Sinoma-CDI, par la filiale d’Anouar Invest. Il s’agit d’une première opération de financement réalisée au Maroc par l’ICBC.

La cimenterie dont l’investissement s’élève à 3 milliards de dirhams, sera dotée de meilleures technologies en matière de qualité et de protection de l’environnement.
Rappelons que l’ICBC est présente dans six continents. Son réseau à l’étranger s’étend à 41 pays et régions.

La banque fournit des produits financiers et des services complets à plusieurs milliers de clients-entreprises et 465 millions de clients particuliers à travers des canaux de distribution composés de 17.122 institutions nationales, 338 institutions d’outre-mer et 2.007 banques correspondantes à travers le monde.

Avec  Map
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *