Participation marocaine au Fitur: 40 millions de dirhams pour la promotion de la destination Maroc

Participation marocaine au Fitur: 40 millions de dirhams pour la promotion  de la destination Maroc

Des négociations en cours pour ouvrir de nouvelles lignes aériennes pour les Iles Canaries, des conventions avec les dix tour-opérateurs espagnols les plus cotés ainsi qu’un lourd budget consacré à la promotion de la destination Maroc chez le voisin ibérique. Ce sont là quelques révélations de la délégation marocaine ayant pris part du 28 au 30 janvier 2015 au Fitur, le deuxième plus important salon du tourisme au monde.

Au centre de la foire des expositions de Madrid s’étend le pavillon marocain, œuvre de l’Office national marocain du tourisme (ONMT). «Sur un espace de 400 m2,  nous avons pu accueillir, rencontrer des professionnels et nouer des contacts qu’on n’aurait pu réaliser sur l’année en raison de nos différents agendas», nous confie un tour-opérateur marocain.

En effet, le Fitur réunit annuellement plus de 120.000 professionnels de tourisme en provenance de 160 pays.

Le Maroc accompagne le Fitur depuis sa création il y a 35 ans de cela. Ce que beaucoup ignorent cependant, c’est qu’il en a même été l’un des huit pays initiateurs.  Dans la politique de promotion internationale du Royaume, l’Espagne occupe une place importante. Ce pays représente aujourd’hui les deuxièmes plus grandes arrivées touristiques pour le Maroc. Selon les chiffres fournis par l’ONMT, nous avons accueilli en 2002 environ 230.000 touristes. En 2010 ce chiffre a grimpé pour atteindre les 700.000 Quant à l’année écoulée, elle a été marquée par l’arrivée de 2.200.000 touristes en provenance d’Espagne.
Tout en prenant en considération la situation dans laquelle a baigné l’Espagne, les professionnels demeurent peu satisfaits. Selon eux, l’objectif principal pour la politique marocaine du tourisme aujourd’hui est de redresser les afflux espagnols au même niveau que ceux français. «En plus de la proximité, le produit marocain est très diversifié et la relation entre les deux pays est très bonne. Tous les atouts sont réunis pour cela», notent-ils.
En effet, l’objectif pour 2015 serait d’accueillir 2,4 millions de touristes espagnols. Pour ce faire, l’office va débloquer pour cette année la somme de 40 millions de dirhams en vue de promouvoir la destination Maroc. «Pour la première fois, nous allons communiquer sur un nouveau support. En dehors de l’affichage dans les espaces les plus visibles du pays, nous allons lancer un spot pour la télévision espagnole», apprend-on auprès des organisateurs.
Plusieurs points ont été relevés quant à l’attractivité touristique marocaine. Selon les tour-opérateurs, le produit marocain se vendrait mieux si les efforts institutionnels l’accompagnaient davantage dans sa démarche.

«On ne peut pas garantir une heure de transit pour le Maroc pour qu’un touriste passe des heures au niveau des points de contrôles douaniers au niveau des aéroports», cite à titre d’exemple l’un des représentants marocains au Fitur.

Il est à noter qu’en dehors de l’Europe, le Maroc reste la destination la plus prisée chez les Espagnols. Pour accompagner cet engouement, entre la saison d’hiver (aérienne) de 2013/2014 et celle de 2014/2015, deux nouvelles lignes se sont ajoutées au tableau.  Haussant ainsi le nombre de sièges assurés de 390.000 à 410.000.  

Aujourd’hui, 10 compagnies aériennes desservent l’Espagne à partir du Maroc. La participation marocaine a également été marquée par la visite du Roi Felipe VI d’Espagne et la Reine Letizia mercredi dernier au pavillon marocain du Salon international du tourisme  de Madrid.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *