Passworld, le pari d’une web agency

A l’instar de bon nombre de sociétés spécialisées dans les nouvelles technologies de l’information, Passworld a choisi de s’installer au Technopark de Casablanca. Cela fait en effet six mois qu’elle y siège. Convainçue que les nouvelles technologies de l’information ne sont pas qu’un effet de mode, mais un processus long et continu, qui permettra à l’entreprise marocaine de se structurer et d’affronter ainsi la compétition internationale, la société tente par tous les moyens de se faire connaître au Maroc. Selon ses managers, la décision de créer Passworld repose sur deux facteurs-clés.
D’une part, un marché et un environnement particulièrement favorables. D’autre part, un niveau de formation et de compétences des ingénieurs marocains excellent couplé à un degré de motivation inégalé. «En pratiquant une politique salariale tournée vers le haut, Passworld Maroc se targue de constituer, à son niveau, une alternative positive à la fuite des « cerveaux » marocains vers l’Europe ou les Etats-Unis», lance Yassir Lamrani, manager associé à Passworld Maroc.
Cette dernière se fixe comme vocation d’accompagner les entreprises et autres acteurs socio-économiques marocains sur le Web en leur proposant une multitude de produits et services à même d’exploiter de façon optimale toutes les possibilités qu’offre Internet. Elle est entre autres concessionnaire exclusif au Maroc de la solution OpenPortal qui est un outil de gestion des connaissances et de travail collectif au sein de l’entreprise. En termes profanes, il s’agit d’un portail d’entreprise qui donne une réponse personnalisée aux besoins des utilisateurs via Intranet ou Extranet.
Aussi, Passworld a conçu, développé et mis en place une importante centrale de réservation hôtelière sur Internet, qui gère près de mille hôtels sur Paris, Londres et Barcelone.
«Cette solution, pourrait contribuer à l’essor du tourisme au Maroc, mais malheureusement il est plus facile de la vendre en Europe que dans notre pays», assure Yassir Lamrani.
En France, le groupe a pu développer un portefeuille clientèle assez fourni. Sony Music, Vivendi Universal, Groupe TF1 en sont quelques-uns. «Cela nous a permis de développer un savoir-faire et une expertise indéniable dans notre domaine, expertise qui profitera forcément aux organisations marocaines», assure M. Lamrani.
En effet, l’expérience que la société a pu capitaliser dans le créneau de développement d’applications performantes et personnalisées, lui a permis de signer des contrats de réalisation de sites Internet, Extranet et Intranet avec des acteurs économiques nationaux. Les produits Roche, la société de bourse casablancaise Safabourse, le Holding Cofimag, le centre de loisirs VGK ou encore le quotidien marocain Libération en font partie. A travers la filiale marocaine, la maison-mère a pu décrocher plusieurs contrats à l’international. Au bout de quelques mois seulement d’existence, elle a pu convaincre la Web agency française Mobivillage de devenir son partenaire stratégique.
Grâce à ce partenariat, Passworld Maroc peut développer des applications Wap pour le compte de clients tel British Telecom. Les ambitions de Passworld ne s’arrêteront pas à ce stade. Elle pense détenir le passeport pour le monde. C’est du moins ainsi qu’elle se présente en se baptisant Passworld.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *