PDR de Dakhla-Oued Eddahab : Les adjudicataires connus

PDR de Dakhla-Oued Eddahab :  Les adjudicataires connus

Ils accompagneront le conseil régional dans sa mise en œuvre et opérationnalisation

Ce plan rentre dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud et le renforcement et le rayonnement du Sahara comme centre économique.

Les cabinets de conseil Arsen Consulting et Cemacet ont été sélectionnés pour accompagner le conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab dans la mise en œuvre  et l’opérationnalisation du Plan de développement régional (PDR) qui s’étale sur la période 2016-2021, suite à un appel d’offres lancé par ce conseil contre 17,6 millions de dirhams.

Le PDR s’articule autour de 3 composantes : les projets découlant du contrat programme signé devant SM le Roi en novembre 2015 totalisant 77 milliards de dirhams, les projets contractualisés entre le conseil régional et et les conseils communaux, les projets complémentaires identifiés lors de l’élaboration du Plan de développement régional.

Ce plan prévoit ainsi la réalisation de sept programmes structurants ayant trait à la valorisation des produits de la pêche (1,2 milliard DH) et au développement de l’aquaculture (2,8 milliards DH), la construction d’une station de dessalement de l’eau de mer à des fins agricoles d’une capacité de 100.000 m3/jour (1,3 milliard DH), la création d’un pôle écotouristique (581 millions DH), la protection des écosystèmes (116 millions DH), à travers la revitalisation des forêts locales, la lutte contre la désertification, la mise en place de ceintures vertes et la conservation de la diversité biologique.

Ces programmes portent également sur la réalisation du port «Dakhla Atlantique» (6 MMDH), le raccordement de la ville de Dakhla au réseau national d’électricité (1,7 milliard DH), ainsi que la création d’un musée dédié à la valorisation du patrimoine des provinces du Sud (100 millions DH).  Le nouveau modèle de développement de la région Dakhla-Oued Eddahab prévoit aussi la réalisation de programmes transversaux de proximité, s’articulant autour de quatre axes principaux : renforcement des infrastructures (électricité, eau potable, assainissement), promotion de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, qualification de l’élément humain, et développement de la culture.

Ce plan rentre dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud et le renforcement et le rayonnement du Sahara comme centre économique et comme trait d’union entre le Maroc et son prolongement africain. Ce nouveau modèle de développement des provinces du Sud s’articule autour de quatre principaux axes, à savoir : la création d’une nouvelle dynamique de développement et d’emploi fondée sur des pôles régionaux compétitifs, la réalisation d’un développement global et la valorisation de la dimension culturelle, la consécration d’une gouvernance responsable, la promotion d’un développement durable et l’amélioration de la connectivité nationale et internationale des provinces du Sud.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *