Pêche côtière : La coopération hispano-marocaine à relancer

La ville du Détroit a abrité, mercredi dernier les travaux d’une journée d’études hispano-marocaine consacrée à la pêche côtière et aux perspectives de coopération et de partenariat, à l’initiative conjointe de la Chambre espagnole de commerce et d’industrie de Tanger et la chambre des pêches maritimes de la méditerranée.
A l’ouverture de ce séminaire, marqué par la présence notamment du Gouverneur de la Préfecture de Fahs Bni Makada, Allal Maioui, et du Consul général d’Espagne à Tanger, Remacha Tejada, le Président de la chambre espagnole de commerce et d’industrie de Tanger, M. Estevez, a particulièrement souligné la pertinence de ce thème dans cette conjoncture difficile que traverse la question des pêches entre le Maroc et l’Espagne, relevant l’impératif pour les deux parties de s’écouter davantage, de s’entendre et de mieux se connaître sur la base du respect mutuel. Sur le même sens, le Président de la chambre des pêches maritimes de la Méditerranée, Ali Layachi a indiqué que malgré les contingences, les marocains ne désespèrent pas de relancer la coopération avec leurs homologues espagnols en matière de pêche mais, cette fois-ci, avec une vision nouvelle qui s’inscrit dans le long terme, et qui intègre le transfert du savoir-faire et la pérennité de la ressource.
Rappelant que l’ancienne formule qui consistait en l’octroi de licences de pêche était loin de favoriser la communion d’intérêts entre les privés du secteur des deux pays, il a mis en exergue la volonté de la partie marocaine de moderniser sa flotte et d’améliorer qualitativement son exploitation. Il a aussi signalé que si la création d’une société mixte peut engendrer une certaine retenue chez les armateurs espagnols, les excellentes dispositions des armateurs du nord du Maroc, la pérennité de la ressource et les aides de Bruxelles constitueront un remède efficace.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *