Pêche maritime : Aziz Akhannouch fait le point

Pêche maritime : Aziz Akhannouch fait le point

L’ONP et l’INRH tiennent leurs conseils d’administration à Agadir

Les produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés en première vente ont atteint un volume de 1.311.457 tonnes, pour une valeur de 7,35 milliards de dirhams.

Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts a présidé lundi à Agadir respectivement le conseil d’administration de l’Institut national de recherche halieutique (INRH) et de l’Office national des pêches (ONP).

Au cours de cette réunion, le conseil a approuvé le rapport de gestion ainsi que les comptes annuels de l’ONP au titre de l’exercice 2018. En termes d’activité, les produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés en première vente ont atteint un volume de 1.311.457 tonnes, pour une valeur de 7,35 milliards de dirhams, marquant ainsi une progression de 1 % en valeur par rapport à l’année 2017.

Par ailleurs, l’année 2018 a été marquée par la poursuite du programme de développement et de modernisation du réseau de commercialisation des produits de la mer en 1ère et 2ème ventes. En outre, dans le cadre de l’exécution du plan de développement du littoral, mené par le département de la pêche maritime, et dans l’objectif de continuer à renforcer les infrastructures dédiées à la pêche artisanale, il a été procédé à l’achèvement des travaux de construction du point de débarquement aménagé d’Imourane, pour un coût de 25 MDH.

L’ONP a également poursuivi en 2018 son programme de renforcement de la chaîne de froid pour mieux préserver la qualité des produits mis en vente. Ainsi, il a été procédé à la construction de 9 fabriques de glace dont 5 ont déjà été achevées.

Alors que dans le cadre du programme Ibhar, lancé en 2008 par le département de la pêche maritime, qui vise la mise à niveau et la modernisation des flottes de pêche côtière et artisanale, le montant global décaissé à fin 2018 s’établit à près de 170 MDH, correspondant à un total de 1.183 dossiers traités depuis la mise en œuvre dudit programme.

En matière de développement durable, l’ONP a poursuivi son programme d’équipement en centrales photovoltaïques des sites non connectés au réseau public d’électricité. Dans ce cadre, il a été procédé à la couverture de 7 villages de pêche au niveau des provinces du sud du Royaume.

Par ailleurs le conseil d’administration de l’INRH a été l’occasion de présenter les principales réalisations des domaines d’activités de recherche scientifique au titre de l’année 2018 particulièrement l’état détaillé des stocks, les prospections et évaluations de la situation de la bécasse de mer, les résultats concluants de l’expérimentation du prototype de la senne renforcée contre les attaques du Négro ainsi que l’accréditation de trois laboratoires de surveillance de l’INRH à Oualidia, Dakhla et Agadir. Ces domaines, en alignement avec les objectifs de la stratégie Halieutis, concernent principalement l’observation et la caractérisation du milieu, la surveillance sanitaire et zoosanitaire, la recherche aquacole, prospection et exploitation des stocks et valorisation.

Ce conseil a, par ailleurs, constitué une opportunité de s’arrêter sur l’état d’avancement des chantiers de construction d’infrastructures de l’INRH, notamment l’achèvement futur des travaux de construction du laboratoire spécialisé en aquaculture à Dakhla et la mise en service de la station conchylicole d’Amsa.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *