Pépinière : Arborescence s’implante dans la région de Casablanca

Pépinière : Arborescence s’implante dans la région de Casablanca

Pépiniériste depuis 20 ans, Arborescence a récemment ouvert sur la route de Bouskoura un concept novateur de pépinière. D’une superficie d’un hectare, la nouvelle pépinière qui a nécessité un investissement de près de 6 millions DH a été conçue comme un jardin à thème agencé en terrasses. Le modernisme a marqué l’élaboration de cet espace. D’abord une ombrière de 1.000 m qui permet de réduire l’ensoleillement nuisible aux plantes et une serre d’exposition et de culture de 2000m. De plus une bâche à eau de 40 m avec station d’osmose inverse garantit la qualité de l’eau. Elle s’est dotée également d’une irrigation intégrée par un système de goutte-à- goutte avec pompe doseuse pour les engrais. Baptisée sur une pente avec des terrasses d’exposition, la nouvelle pépinière Arborescence expose sur une superficie de près de 8000 m2, plus de 2000 végétaux qui constituent l’essentiel de la flore marocaine, à savoir des plantes de zones arides, palmiers, arbres d’ornement, plantes grimpantes, plantes d’intérieur…Outre la production de plantes, cette pépinière propose également des accessoires de jardin et fournit du conseil en jardinage. Par ailleurs, Mohamed Haddadou, copropriétaire de la pépinière, a affirmé que «notre volonté est de sensibiliser nos clients à la diversité végétale, tout en essayant de leur donner des conseils éclairés pour la réussite de leur jardin et leur permettre ainsi d’avoir petit à petit la main verte». Concernant le prix de ces végétaux, il insiste sur l’importance de proposer des produits à des prix compétitifs et à la portée de toutes les bourses. En effet «vous pourrez acheter des fleurs et des plantes à partir de 4 DH ainsi que des arbustes dont le prix démarre à 7 DH», indique M. Haddadou. Arborescence compte d’autres implantations notamment à Marrakech avec une superficie de deux hectares et à Azemmour laquelle a été inaugurée en 1993 et s’étend sur une superficie de 37 hectares. Elle représente le principal fournisseur de ces implantations. Les produits de l’Arborescence d’Azemmour représentent 80% des produits exposés. Dans ce contexte, M. Haddadou a déclaré que «notre principal objectif est de réduire les importations. Le Maroc a le potentiel pour devenir avec le temps un pays exportateur en produits d’horticulture, d’arboricultures et de floriculture», a-t-il conclu.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *