Performance des banques marocaines

L’ensemble du système bancaire marocain a réalisé un Produit net bancaire (PNB) de 18,6 milliards de dirhams (plus de 2 milliards de dollars US) en 2004, en progression de 8 % par rapport à 2003.
Le Centre marocain de conjoncture (CMC), observatoire économique relevant du secteur privé et source de cette information, précise que la marge d’intérêt continue à dominer la structure du Produit net bancaire avec 79,3 % en 2004, même si, relève-t-on, elle s’est inscrite dans une tendance à la baisse depuis le milieu des années 1990.
Quant à la marge sur les commissions et les résultats des opérations de marché, ils sont, selon la publication, en progression constante avec respectivement 11,6 et 9,1% en 2004 comparés à et 6,9% en 2002. A titre comparatif, relève la Lettre du CMC, les revenus d’intérêt ont représenté 58% du PNB des banques de l’Europe des 15 en 2003.
Quant aux commissions, elles y ont rapporté 27% et les opérations de marché et autres 15%. Concernant la marge globale d’intermédiation, qui représente la différence entre le rendement moyen des emplois des banques et le coût moyen de leurs ressources, elle se situe au niveau 3,64% en 2004 contre 4,60% en 2000. Enfin, le coefficient de rentabilité des fonds propres (rapport entre le résultat net et les fonds propres) établi, selon le CMC, à -2% en 2003, est revenu à "un niveau confortable " de 10% en 2004.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *