Pétrole : le Nigeria va offrir à la Chine quatre licences d’exploitation

Selon Tony Chukwueke, chef du département nigérian des Ressources pétrolières, joint au téléphone, la Chine "s’est engagée à investir quatre  milliards de dollars dans la raffinerie de Kaduna (nord) dans le cadre d’un projet d’accord portant sur quatre licences d’exploitation".

Le Nigeria doit lancer un appel d’offre le 19 mai sur quatre licences  d’exploitation pétrolière dans la région méridionale du Delta du Niger (sud), principale zone de production de brut du pays.

"Cela fait partie de l’accord que nous avons avec les Chinois" qui veulent investir dans le pétrole au Nigeria, a ajouté M. Chukwueke.

Cette annonce intervient alors que le président chinois, Hu Jintao,  effectue une visite de deux jours au Nigeria au cours de laquelle il doit entre autres s’entretenir avec le président Olusegun Obasanjo.

M. Chukwueke n’a pas confirmé qu’un accord sera signé lors de cette  visite.

Mais la tournée africaine du président Jintao s’inscrit dans la stratégie énergétique chinoise, récemment illustrée par l’achat de 45% des parts d’une concession pétrolière off-shore au Nigeria pour 2,7 milliards de dollars (2,2 milliards d’euro) par la société chinoise CNOOC.

Alors que les prix du brut s’envolent sur le marché mondial, la consommation chinoise de pétrole doit, selon les experts, passer de 6,59  millions de barils par jour en 2005 à 6,95 en 2006.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *