Pétrole : Légère détente des cours

Pétrole : Légère détente des cours

Les cours du pétrole se détendaient légèrement mercredi matin dans les échanges électroniques en Asie, en raison d’une possible augmentation de la production des pays membres de l’Opep pour compenser après le recul des exportations libyennes. Dans les échanges matinaux, le baril de «light sweet crude» pour livraison en avril cédait 39 cents à 104,63 USD. Celui du Brent de la Mer du Nord pour livraison en avril baissait de 36 cents à 112,70 USD. Des rumeurs sur un départ négocié de Mouammar Kadhafi de Libye ont quelque peu calmé le marché, a indiqué à l’agence Dow Jones Newswires Jim Ritterbusch, du cabinet de consultants Ritterbusch and Associates. L’Organisation des pays exportateurs de pétrole(Opep) semble par ailleurs prête à intervenir pour pallier la baisse de production pétrolière libyenne, a-t-il ajouté. Le ministre koweïtien du Pétrole, cheikh Ahmad Abdallah Al-Sabah, a indiqué mardi que les membres de l’Opep menaient des consultations informelles sur l’impact des troubles en Libye, tout en démentant que le Koweït, cinquième producteur du cartel, ait augmenté sa production. Mais selon des sources industrielles citées par le Financial Times, le Koweït, les Emirats Arabes Unis et le Nigeria entendent néanmoins augmenter leur production dans les semaines à venir, une hausse pouvant atteindre au total 300.000 barils par jour. Mardi, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» pour livraison en avril a terminé à 105,02 dollars, en recul de 42 cents par rapport à la veille. A Londres, sur l’Intercontinental Exchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a reculé plus franchement, lâchant 1,98 dollar à 113,06 dollars.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *