Peugeot va lancer une campagne de rappel de la 406

Le constructeur automobile français Peugeot a annoncé mardi le lancement « dans les prochaines semaines » d’une campagne de rappel de quelque 200.000 berlines 406, qui souffrent d’une faiblesse du système de fermeture.
Le problème ne concerne que les berlines 406 « restylées », c’est à dire celles dont l’immatriculation est postérieure à mars 1999.
Cela représente en tout environ 200.000 véhicules, précise Christian Fabry, porte-parole de Peugeot. « Nous n’étions pas au courant. Mais certains ont découvert qu’en tapant d’une certaine manière sur la tôle, cela dégage la serrure de son ancrage et permet d’ouvrir le coffre », explique-t-il.
Le coffre peut être ainsi ouvert sans effraction, un défaut déjà mis à profit par des voleurs.
« Peugeot, qui avait déjà pris en compte ce problème, n’avait pas souhaité lui donner une large publicité, de manière à éviter une augmentation probable des tentatives d’effractions », indique la société dans un communiqué.
Elle s’est finalement résolue à communiquer après la parution de plusieurs articles de presse traitant de ce sujet. Le constructeur va poser une plaque de renfort entre la tôle et la doublure du coffre afin de remédier à cette anomalie insolite. M. Fabry n’a pas révélé le coût de l’opération pour Peugeot, mais a souligné que la pièce en question n’était « pas très chère ».
Avant de lancer le rappel, qui concernera la France dans un premier temps, le groupe doit attendre que toutes les pièces de renfort soient produites.
L’opération sera sans frais pour le propriétaire, qui sera prévenu par courrier individuel. En attendant que la campagne soit organisée, les possesseurs des berlines concernées qui souhaiteraient être rassurés plus rapidement peuvent se présenter chez le concessionnaire de leur choix, précise la compagnie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *