Pierre et Vacances souhaite s’implanter davantage en Espagne et au Maroc

Pierre et Vacances souhaite s’implanter davantage en Espagne et au Maroc

Le groupe de résidences de loisirs Pierre et Vacances veut «conquérir de nouveaux territoires», notamment en Espagne et au Maroc, ont affirmé vendredi Gérard Brémond, P-dg du groupe et Sven Boinet, son numéro deux.
«Les prochaines années seront tendues sur un plan conjoncturel dans un secteur du tourisme qui connaîtra une concurrence amplifiée, en particulier de la part des pays émergents», a souligné M. Brémond dans un entretien au quotidien Les Echos. «Nous souhaitons être un des acteurs de la consolidation en Europe», a-t-il ajouté, tout en réfutant l’idée de racheter un tour-opérateur ou un réseau d’agences de voyage. Il s’agit plutôt de «conquérir de nouveaux territoires», a souligné le P-dg. L’Espagne, où des milliers d’appartements construits restent invendus à cause de la crise, est une cible importante. Au Maroc, le groupe a «un très gros plan d’expansion», a estimé M. Brémond, précisant que ce pays est «clairement l’un de nos potentiels de croissance». Pierre et Vacances souhaite aussi, dans un contexte de crise économique, développer les offres de proximité ainsi que des vacances personnalisées en fonction des goûts et du budget du consommateur, au détriment du «tout compris».
Il réfléchit également à un développement dans l’hôtellerie de plein air, notamment le mobile-home.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *