Plan Elan 2020 : La BCP sur le bon chemin

Plan Elan 2020 : La BCP sur le bon chemin

Le portefeuille clients de la Banque centrale populaire dépasse les 4,5 millions de relations. Les dépôts de la clientèle des particuliers résidents se sont améliorés de 7% pour atteindre les 108 milliards de dirhams.

Le Plan Elan 2020 de la Banque centrale populaire porte ses fruits. Le Groupe bancaire a pu grâce à cette vision stratégique consolider sa performance au titre de l’exercice 2017. Les indicateurs ont affiché une évolution soutenue reflétant ainsi les fortes ambitions du groupe et l’efficience de son business model. 2017 s’est soldée par un produit net bancaire de 16,4 milliards de dirhams, en hausse de 4,5%. Le résultat net consolidé de la BCP s’est amélioré de 12,3% pour atteindre à fin 2017 un total de 3,4 milliards de dirhams. Le résultat net part du groupe a également suivi ce trend haussier grimpant de 7,5% pour atteindre au titre de l’exercice 2,8 milliards de dirhams.

Tous ces chiffres confirment l’efficience du business model du Groupe Banque centrale populaire aussi bien au niveau national qu’international. «Par ailleurs, dans la droite ligne de l’exécution de notre plan stratégique, nos filiales nationales et internationales confirment leur contribution croissante à la création de valeur, impulsant une évolution manifeste de l’empreinte stratégique du groupe. En effet, ces filiales participent à près de 40% de l’additionnel du produit net bancaire», apprend-on de Mohamed Benchaaboun, président-directeur général de la Banque centrale populaire, et ce à l’occasion de la publication du rapport d’activité du groupe au titre de l’année 2017. Dans son mot d’ouverture, M. Benchaaboun a souligné le rôle que joue les filiales dans la création de croissance et le renforcement du leadership de la banque. «Les filiales opérant dans le domaine des métiers financiers spécialisés affichent une progression de plus de 14% de leur activité. Leurs offres et expertises accompagnent ainsi la sophistication et le développement de l’économie marocaine, 2017 a également été marquée par l’accélération des activités de notre groupe à l’international», précise dans ce sens le président-directeur général de la BCP.

Une performance commerciale soutenue

La contribution de la Banque centrale populaire à la mobilisation de l’épargne nationale n’est plus à démontrer. Le groupe renforce ses parts d’année en année. A fin 2017, la BCP a collecté un additionnel de plus de 12 milliards de dirhams de dépôts à la fois auprès des clients particuliers résidents et Marocains du monde.

Avec l’acquisition de plus de 280.000 nouveaux clients en 2017, le portefeuille clients de la Banque centrale populaire dépasse les 4,5 millions de relations. Les dépôts de la clientèle des particuliers résidents se sont améliorés de 7% pour atteindre les 108 milliards de dirhams. La Banque centrale populaire a par ailleurs amélioré son positionnement en matière de distribution de crédits. Elle couvre actuellement près de 24% de part de marché et réalise une distribution de plus de 8,5 milliards de dirhams de crédits au titre de l’exercice 2017.

Notons que la Banque centrale populaire a élargi son réseau en 2018. 18 nouvelles agences ont ouvert leurs portes au niveau national portant le nombre global à 1.440 agences. La Banque centrale populaire indique à cet effet que ce réseau «est par ailleurs soutenu par plus de 400 agences Attawfiq MicroFinance et 1.824 guichets automatiques bancaires (soit 62 nouveaux GAB installés)». A cela s’ajoutent les services innovants proposés par la banque digitale.

L’expansion en Afrique se poursuit

Une trajectoire de performance soutenue pour les filiales subsahariennes de la Banque centrale populaire.  Les agrégats financiers de ces entités ont affiché une croissance à deux chiffres en 2017.

A cet effet, les filiales subsahariennes de la BCP ont réalisé un produit net bancaire en hausse de 18%. Leur résultat net s’est également consolidé de 45% par rapport à l’exercice précédent. Notons que l’activité d’intermédiation du réseau des Banques Atlantiques a affiché une évolution positive. Le groupe relève à ce propos une hausse de 16% des dépôts et de 25% des crédits.

Le groupe bancaire souligne par ailleurs avoir réaffirmé ses ambitions d’expansion sur le continent africain, et ce à travers le renforcement de son ancrage au sein de plusieurs pays stratégiques. La Banque centrale populaire a, en outre, renouvelé son engagement pour le développement durable par la construction du premier groupe bancaire solidaire et ancré localement. Rappelons que le Plan Elan 2020 de la BCP tend à raffermir la dimension panafricaine du groupe et étendre son empreinte stratégique sur le continent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *