Plan Maroc Vert : Agenda chargé de Aziz Akhannouch à Ouarzazate

Plan Maroc Vert : Agenda chargé de Aziz Akhannouch à Ouarzazate

Le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a effectué, mardi, une visite de terrain dans la province d’Ouarzazate pour s’enquérir de l’état d’avancement de plusieurs projets de développement agricole et rural s’inscrivant dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV).

Ainsi, le ministre a visité une unité de transformation et de distribution de viandes qui s’étend sur une superficie de 2.500 m² et qui a nécessité une enveloppe globale de plus de 18 millions de dirhams. Ce projet dont la capacité de production passera de 15 à 50 tonnes par jour permettra de créer 600 emplois dont 320 directs. M. Akhannouch, accompagné du ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mohamed Hassad, a également visité le projet de développement des zones de pâturages relevant de l’autorité du Bureau régional d’investissement agricole d’Ouarzazate. Ce projet, doté d’un investissement de 25 MDH, vise notamment à jeter les fondements organisationnels et institutionnels de la gestion durable des ressources pastorales, à améliorer la rentabilité et l’accès aux services médicaux et à promouvoir la scolarisation des filles, outre le renforcement des capacités des producteurs.

Dans la commune rurale de Imi N’oulaoun, des explications ont été présentées au ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, sur le projet de développement rural des montagnes de l’Atlas dans les provinces d’Ouarzazate, de Tinghir et de Beni Mellal. Ce projet, qui sera lancé en septembre prochain pour une enveloppe globale de 598 MDH, a pour but de développer les filières de production végétales liées aux plants de pommier, l’achat des matériels, des plants des amandiers et des cerisiers, l’élargissement des champs de patate, la construction et l’équipement d’unité de production de jus de pomme, ainsi que le développement des filières de production animale qui concerne la distribution des boucs et des moutons, la création d’association d’éleveurs et apiculteurs, l’équipement des puits en énergie solaire, outre la construction de centre de collecte du lait.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *