Plan solaire Noor: Premières productions d’électricité dès 2015

Plan solaire Noor: Premières productions d’électricité dès 2015

Le plan solaire marocain Noor avance à grands pas. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, lundi au Palais royal de Rabat, une séance de travail consacrée à l’examen de l’état d’avancement de la réalisation du projet des stations de production d’énergie solaire.

La supervision royale a concerné les différentes étapes du plan solaire, depuis son lancement le 2 novembre 2009 à Ouarzazate, mais également la création de la Moroccan Agency for Solar Energy (Masen).

Ainsi, le président du directoire de la Masen, Mustapha Bakkoury, a exposé l’état d’avancement des travaux de réalisation de la première station Noor Ouarzazate 1. Ceux-ci se déroulent conformément au planning prévu, après le bouclage de toutes les étapes d’adjudication et de mise à disposition des financements. Les premiers kilowattheures de Noor Ouarzazate 1, qui constitue la plus grande station de cette technologie au monde, seront ainsi injectés dans le réseau électrique national à partir d’août 2015.

Bakkoury a également présenté le calendrier de réalisation des trois autres futures stations (Noor 2, 3 et 4). Celles-ci permettront la finalisation du complexe solaire d’Ouarzazate, doté d’une capacité cible de 500 Megawatts.

La présentation a également porté sur la sélection des nouveaux sites devant abriter les prochains projets, à l’effet de maintenir la dynamique fixée pour le plan solaire marocain, à savoir 2.000 mégawatts à l’horizon 2020, soit 14% des besoins énergétiques du Royaume, étant entendu que la part des énergies renouvelables représentera 42% de la consommation électrique globale. Cette sélection des nouveaux sites est réalisée à partir de l’Atlas solaire du territoire marocain récemment finalisé, complété par une analyse fine des différentes régions. 

Les sites ainsi retenus pour abriter les prochains projets du plan solaire marocain Noor sont Midelt et Tata. Le plan solaire vise, à terme, le partage d’électricité verte avec les pays européens et, d’autre part, la coopération opérationnelle avec les pays d’Afrique subsaharienne.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *