PLF 2014: les fabricants de margarine tirent la sonnette d’alarme

PLF 2014: les fabricants de margarine tirent la sonnette d’alarme

Les fabricants de margarine réagissent au projet de loi de finances 2014. L’augmentation de la TVA sur la margarine semble les préoccuper.

Cette dernière bondit de 14% à 20%. Dans ce sens, l’Association des fabricants de la margarine (Afamar) estime qu’ «il est salutaire de reconsidérer cette décision, invitant l’Exécutif à examiner et à étudier toutes les voies susceptibles de permettre au secteur de la margarine d’éviter un impact désastreux lié à l’augmentation de la TVA, de sorte à ce qu’il puisse continuer à jouer son rôle socio-économique». Selon l’association, des suites catastrophiques sont susceptibles de découler de cette décision.

«Cette augmentation astronomique n’est pas sans avoir des conséquences néfastes sur le secteur à tous les échelons, impactant de manière préjudiciable tout le circuit d’activité des sociétés nationales», explique l’association dans un communiqué de presse.

Et de poursuivre que «notre expérience sur ce marché, très sensible au prix, nous indique que ceux-ci auront plutôt tendance à baisser de manière significative, en raison de la baisse de la consommation qui s’ensuivra».

Autre préoccupation qui tracasse les fabricants est celle relative à la migration des consommateurs vers des produits de substitution alternatifs. Outre la consommation, les fabricants de la margarine estiment que cette augmentation n’aura pour objectif que d’accroître les recettes de l’état impactant en conséquence l’emploi et la compétitivité des entreprises.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *