Plus d’1 milliard DH de résultat net part du groupe en un semestre : Des performances record pour BMCE Bank

Plus d’1 milliard DH de résultat net part du groupe en un semestre : Des performances record pour BMCE Bank

Des performances financières et commerciales en phase avec le plan de développement quadriennal du groupe, qui depuis sa mise en œuvre en 2012 a donné une vive accélération aux indicateurs de la BMCE Bank. Et pour preuve : la rentabilité sur les quatre dernières années a presque doublé, passant ainsi de 8,7 à 14% au premier semestre de l’année.

A fin juin 2015, le groupe a réalisé pour la première fois un résultat net part du groupe semestriel de plus de 1,1 milliard de dirhams. L’évolution observée sur la période 2011-2015 est de 20%. Le comparant au même semestre de l’année précédente, le résultat net part de groupe de la BMCE Bank a progressé de 12%. De même, le produit net bancaire s’est apprécié au premier semestre de l’année de 6%, se situant à fin juin autour de 5,9 milliards de dirhams. Le résultat net groupe a affiché, sur la même période, une croissance à deux chiffres. 16% est le taux d’évolution enregistré à ce niveau pour un résultat net groupe de 1,4 milliard de dirhams.

La BMCE Bank a connu le renforcement de sa dimension internationale au premier semestre 2015. La part des activités internationales dans les bénéficies du résultat net part du groupe sont passées de 15 à 36%. La part des activités africaines dans le résultat net part du groupe confirme cette tendance. Selon les statistiques formulées par le groupe, cette part s’est établie à 28% contre 14% en juin 2011, soit une progression annuelle moyenne de 43% depuis juin 2011. La plate-forme européenne a, quant à elle, amélioré sa contribution, basculant de 1 à 8% sur la période juin 2011- juin 2015.

La BMCE a affirmé, lors de la présentation des résultats semestriels, avoir atteint ses objectifs en termes d’amélioration de l’efficacité opérationnelle. Le coefficient d’exploitation a été ramené dans ce sens de 60% au premier semestre 2011 à 53,1% en juin 2014 et à 55% en juin 2015, qui, selon le groupe est le niveau cible à l’horizon 2015. Le coût du risque net consolidé a reculé au premier semestre de l’année.

Le repli enregistré par rapport au premier semestre de l’année précédente est de 24%, se situant ainsi à 807 millions de dirhams . Ce retrait est tiré par la forte reprise sur la plate-forme européenne ainsi que sur BMCE Bank SA qui détient à elle seule 48% du résultat net part du groupe.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *