Plus de 111 milliards DH de déficit commercial à fin juillet

Plus de 111 milliards DH de déficit commercial  à fin juillet

Elles ont affiché la même variation au septième mois de l’année. Les importations et exportations se sont hissées à 7% chacune. Toutefois la balance commerciale penche toujours en faveur des achats qui se sont consolidés de 16,5 milliards de dirhams à fin juillet contre une progression de 9,3 milliards de dirhams des exportations.

Ces ventilations ont contribué à aggraver le déficit commercial de près de 7,2 milliards de dirhams. Ainsi, l’écart s’est creusé davantage pour atteindre, à fin juillet, les 111,03 milliards de dirhams contre 103,85 milliards de dirhams observés à la même période de l’année précédente. C’est ce que vient de révéler l’Office des changes dans ses dernières statistiques des échanges extérieurs. Les indicateurs préliminaires démontrent des importations d’une valeur de 251,82 milliards de dirhams contre 235,29 milliards de dirhams écoulés à la même période de l’année précédente. Les expéditions se sont bonifiées, pour leur part, de près de 10 milliards de dirhams passant ainsi de 131,44 milliards de dirhams à 140,78 milliards de dirhams à fin juillet. Ainsi, le taux de couverture des importations par les exportations s’est stabilisé à 55,9 % pour les sept premiers mois de l’année. Zoom sur les principales tendances commerciales observées à fin juillet.

La facture énergétique grimpe de 33,4%

La facture énergétique s’est consolidée de 9,8 milliards de dirhams fin juillet. Les approvisionnements en produits énergétiques ont coûté au Maroc 39,1 milliards de dirhams contre 29,3 milliards de dirhams à la même période de l’année précédents, en progression de 33,4%. Les sept premiers mois de l’année ont été marqués par une augmentation des importations de tous les groupes de produits. Les achats en produits finis de consommation ont grimpé de 4,4% gagnant sur l’année environ 2,5 milliards de dirhams, soit des importations globales de 58,74 milliards de dirhams. Ces achats sont constitués principalement de parties et pièces pour voitures et véhicules de tourisme, soit une marchandise de 9,76 milliards de dirhams. Le Maroc a également importé 4,34 milliards de dirhams de tissus et fils de fibres synthétiques et artificielles au moment où les réfrigérateurs, lave-vaisselle et articles domestiques importés ont constitué une valeur de 1,4 milliard de dirhams. Les importations de produits bruts ont évolué de 11,6% atteignant une valeur de 11,93 milliards de dirhams à fin juillet. Les achats de produits alimentaires se sont établis à 26,59 milliards de dirhams, soit des importations additionnelles de 338 millions de dirhams.

Agroalimentaire : Bonne performance à l’export

Les ventes de produits agricoles et agroalimentaires à l’export sont sur un trend haussier. Leurs exportations cumulées à fin juillet ont affiché une progression de 10,1 % atteignant une valeur de 31,32 milliards de dirhams, au moment où elles se situaient autour de 28,45 milliards de dirhams une année auparavant. Les exportations «agriculture, sylviculture et chasse» ont atteint une performance à l’export de 19,5% tandis que l’industrie alimentaire a affiché une variation positive de 9,2 %. Les exportations de pêche et aquaculture ont perdu, en revanche, 316 millions de dirhams de leur valeur comparé aux sept premiers mois de l’année précédente.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *