Plus de 20 Milliards DH au profit de l offre touristique du Haouz

Plus de 20 Milliards DH au profit de l offre touristique du Haouz

Le renforcement du territoire touristique de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz a fait l’objet d’un contrat-programme signé récemment. Ainsi la région combinera deux offres de voyages alliant entre la découverte et le dépaysement culturel. La région capitalise donc sur le rayonnement culturel et les atouts naturels des cinq provinces donnant ainsi naissance au Territoire Touristique Marrakech Atlantique.

Les perspectives sont prometteuses pour la région dans la mesure où elle devrait mettre sur le marché près de 36.000 lits supplémentaires pour atteindre une capacité de 96.000 lits au profit de 3,9 millions de touristes à l’horizon 2020. La desserte aérienne prévoit à l’horizon 2020, 441 fréquences hebdomadaires dont 399 à Marrakech et 42 à Essaouira. En termes d’emploi, près de 14.400 nouveaux postes devront être créés.

Pour un investissement global de 20,3 milliards de dirhams, soutenu principalement par le secteur privé, le territoire Marrakech Atlantique mettra donc en relief la diversité des sites de Marrakech Essaouira ainsi que Toubkal et vallées. Ainsi, 102 projets ont été arrêtés pour le développement du produit au niveau de la région. Ils seront par ailleurs déclinés en un portefeuille produit de 16 projets structurants et de 86 projets complémentaires qui permettront d’enrichir et de densifier le tissu de l’offre touristique régionale.

«La différenciation de ce territoire telle que déclinée dans le contrat-programme régional se fera en combinant la richesse des traditions alliant patrimoine, histoire et animation avec comme élément-clé le patrimoine matériel et immatériel du Territoire mais aussi le patrimoine naturel et sa diversité plages et montagnes ainsi que des activités de niche spécifiques comme le golf», indique le ministère du tourisme dans un communiqué rendu public mardi.

Le ministère précise par ailleurs que les sites de «Marrakech et Essaouira continueront de se développer sur la base d’une offre axée principalement sur leur patrimoine immatériel, tout en développant une offre culture en dilettante avec des activités de loisirs».

Comptant un total de 20 projets, le site de Marrakech combinera d’une façon générale deux positionnements complémentaires, en l’occurrence le city-break et le tourisme d’affaires répondant par conséquence aux attentes de nouveaux segments de clients.

«Des actions sont également prévues pour développer plus de synergies entre Marrakech, l’arrière-pays et le site d’Essaouira, en termes d’offres d’excursions, de séjours combinés pour une immersion dans la nature, avec le site de Toubkal et vallées», ajoute, dans ce sens, le ministère de tutelle, rappelant que la région va procéder au lancement de nombreux projets correspondant à 6 programmes de la Vision 2020, à savoir animation, sports et loisirs, biladi, Azur 2020, niches à forte valeur ajoutée, éco / développement durable et patrimoine et héritage.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *